La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Luttes en cours > Enseignement supérieur et recherche > La CGT P13 a déposé un préavis de grève pour la période du 14 au 19 janvier (...)

La CGT P13 a déposé un préavis de grève pour la période du 14 au 19 janvier 2009 .

lundi 12 janvier 2009

La CGT P13 a déposé un préavis de grève pour la période du 14 au 19 janvier 2009 . (fichier joint)

Compte-rendu de l’AG des personnels BIATOSS

Peu de personnels présents même s’il y a l’idée de beaucoup de personnels non présents qui sont solidaires du mouvements

rapport du CA du 19 :
- Budget voté sans pb avec un bon nombre de motion qui dénoncent toutes le manque de moyen.
Cependant constat que les motions ne sont pas suffisantes car finalement, par le fait qu’on affiche un mécontentement, elles empêchent d’une certaine façon l’action sans que l’on soit sûr par ailleurs de la véritable portée de ces motions
- Interruption du CA pour recevoir une délégation (Ens, Iatoss, Etudiants) de l’IUT

Autre action effectuée depuis :
- lettre ouverte de la CPU (conférence des présidents d’Université) à Sarko

Autres actions à venir :
- Action (avec manif) prévue le 20 janvier pour tout l’ens sup et la recherche
- Action (avec manif) prévue le 29 janvier pour tout le monde (public/privé, inter professionnel) à l’appel de tous les syndicats

Les revendications et craintes des Biatoss restent entières et dépassent de loin le strict cadre de P13, à savoir
- manque d’emplois publics : (suppression et non création si ce n’est en dépouillant les autres universités)- rappel du déficit reconnu 83 emplois BIATOSS) ce qui conduit l’université pour pouvoir assurer ses missions,
soit à recourir à des contractuels qui n’ont ni l’assurance de conserver leur emploi, ni déroulé de carrière, ni droit aux primes statutaires, ni aux prestations sociales et finalement des retraites entamées de 28%
soit à répartir les charges de travail sur l’ensemble des autres personnels ou à externaliser
- introduction d’une partie de + en + importante du salaire jusqu’alors fixe au profit d’une partie variable avec les primes qui deviennent au mérite alors que l’on réclame une revalorisation du point d’indice
- déroulement de carrière hypothétique puisque les promotions sont, avec l’autonomie des universités, à financer par le budget des universités donc seront distribuées avec parcimonie et certainement aux plus méritants (ce qui, au passage, aura également des conséquences sur notre niveau de pension à la retraite)
sans parler de l’ambiance, des pressions et qqfois même des modifications de la nature même de nos fonctions

L’AG est d’accord pour faire des actions
La discussion sur les formes d’actions s’engage :
- l’assemblée est partagée entre ceux qui veulent la grève et ceux qui trouvent qu’elle risque de ne pas être très suivie et donc du coup qu’elle ne sera pas efficace
- l’idée est de bien préparer celle du 29 janvier
- l’idée de faire signer des pétitions est plaisante mais ne revêt pas de caractère de visibilité d’action suffisant

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr