La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Syndicats > Nord-Pas-de-Calais-Picardie > Université Lille 1 > Communiqué commun CGT et FSU Lille1, mardi 17 mai 2016

Communiqué commun CGT et FSU Lille1, mardi 17 mai 2016

mercredi 18 mai 2016

Contre les politiques anti-sociales Pour les libertés fondamentales

Ce jeudi 12 mai 2016 avait lieu à Lille une manifestation des travailleurs, de la jeunesse et de leurs organisations contre la loi El Khomry dont l’objectif est bien la « casse du code du travail », imposée sans aucun débat à l’Assemblée Nationale en utilisant l’article 49-3 de la constitution. Devant ce déni de démocratie, les travailleurs ont manifesté hier, pacifiquement, afin de dénoncer le texte et les pratiques de ce gouvernement de plus en plus coupé du peuple. Le 12 mai 2016 était la cinquième journée nationale de mobilisation, après les 9 et 31 mars, 9 et 28 avril.

Prétextant la présence de casseurs dans le cortège, la police nationale a chargé le cortège rue nationale (à mi-parcours), au niveau du Square dit « du P’tit Quinquin » (Avenue Foch), en lâchant une grande quantité de gaz lacrymogène qui, emportés par le vent, ont copieusement envahi le cortège. Cette charge a scindé le cortège en deux parties, et deux cordons de CRS, constitués de nombreux policiers casqués et armés mais en civil, ont empêché la réunion des deux parties du cortège (figure). Pendant plusieurs dizaines de minutes, le situation, ubuesque mais très tendu, de deux cortèges face à face mais séparés par deux cordons de CRS et un no man’s land a perduré, avant que le cortège Nord-Ouest ne subisse une deuxième charge de dispersion, sans discernement.

Ce comportement inexplicable, inhabituel voire irresponsable des forces de l’ordre, pourrait être interprété comme l’expression d’une volonté politique d’éteindre par la violence la protestation populaire contre la loi El Khomry en particulier. On voudrait forcer l’amalgame entre les organisateurs des manifestations contre cette loi et la poignée de casseurs que l’on ne s’y prendrait pas autrement. Cela n’étouffera pas la contestation légitime de la population contre la politique anti-sociale d’un gouvernement ayant sans vergogne tourné le dos, non seulement à ses engagements pris lors de la campagne électorale de 2012, mais surtout contre les valeurs de ce qui fonde historiquement la gauche en France depuis 1789...

Dans ces circonstances exceptionnelles, la CGT et la FSU de l’université – Lille1 appelle la communauté universitaire, personnels et étudiants, à manifester massivement et pacifiquement le mardi 17 mai 2016 14h30 Porte de Paris non seulement contre la loi El Khomry, l’absence de débat démocratique devant la représentation nationale, mais aussi contre la répression policière qui s’étend toujours davantage.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr