Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Personnels > CAPN des BIBAS du 7 juin 2019

CAPN des BIBAS du 7 juin 2019

vendredi 7 juin 2019

Plusieurs motions ont été lues en début de séance. La CGT en a porté trois (voir textes en pièce jointe) :

  • Motion contre le projet de loi de destruction de la fonction publique
  • Motion pour un véritable droit à la mobilité
  • Motion sur la BnF (situation dramatique à la DdRH)

L’administration, comme d’habitude, ne répond rien aux motions générales sur le statut, la fonction publique… "Ce n’est pas le lieu".

Sur la BNF, le Ministère de la Culture et la DdRH de la BNF répondent qu’ils sont conscients du problème, et promettent qu’ils vont s’améliorer… Rien de très concluant.

Nous n’avons pas co-signé la motion portée par le Snasub-FSU et la CFDT sur le Rifseep : nous sommes contre ce système indemnitaire qui met les agents en concurrence, il n’est pas question de réclamer désormais le positionnement dans tel ou tel groupe.

Examen des mutations

95 candidatures pour 28 postes vacants et 83 susceptibles d’être vacants.

Nous sommes satisfaits de constater que le Ministère a su prendre en compte des cas particuliers, en faisant preuve d’humanité ; il a notamment fait une dérogation pour un agent stagiaire. Pour autant, plusieurs demandes n’ont pu être satisfaites pour des raisons budgétaires (postes gelés), ce qui reste inacceptable. A noter, la BnF n’accueille aucun agent en mutation entrante cette année, alors que plusieurs postes ont été libérés !

Nous avons également dénoncé les établissements qui obligent les agents à rester au moins 3 ans sur leur poste. Aucune loi ne dicte cette règle, et cela est contradictoire avec l’injonction permanente faite aux agents d’être mobiles, adaptables, agiles… Nous privilégions le droit à la mobilité, et nous encourageons les représentants du personnel dans les universités à batailler également contre ce type de décision.

Examen des listes d’aptitude

1664 agents promouvables pour seulement 24 possibilités, dont 6 pour la Culture. Voilà comment l’Etat permet à ses fonctionnaires de progresser dans leur carrière !

Nous rappelons nos critères : d’abord l’ancienneté dans la Fonction publique puis l’âge (nous ne voulons pas discriminer des collègues qui ont fait une première carrière dans le privé avant de se reconvertir comme bibliothécaires). Nous évitons de retenir les agents qui ont eu une promotion de grade récemment (gestion de la pénurie, malheureusement). De nombreux dossiers étaient très bons, mais il reste encore des agents dont le rapport est trop lapidaire et ne les met pas suffisamment en valeur. Nous invitons les collègues à se rapprocher de nos élus pour les aider à faire compléter leur dossier.

Nous alertons sur ce point les personnels de la BNF : cette année la plupart des rapports présentés étaient particulièrement indigents. Les représentants de la Culture et de la BnF ne peuvent qu’approuver nos remarques... Cela ne remet pas en cause la qualité des agents, mais cela interroge sur la capacité des supérieurs hiérarchiques à rédiger les dossiers !

Au final, nous avons réussi à faire promouvoir 6 collègues qui n’étaient initialement pas retenus par l’administration.

Vos élus en CAPN

Solveig Langen : s.langen@cgt-fercsup.net
Aurélie Ruffin : aurelie.ruffin@uvsq.fr
Adresse générique : capn-bibs@listes.fercsup-cgt.org

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition