Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Menu ☰

Accueil > Syndicats > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Université Aix-Marseille > Instances - élus

Nos élus dans les instances, comptes-rendus

Déclaration CGT FSU SUD sur la campagne d’emploi 2019

mardi 18 décembre 2018

Pour info, la Campagne d’Emploi a été votée à l’unanimité en Conseil ACadémique hier (commission recherche + CFVU). La CGT n’y siège plus.

Déclaration CGT FSU SUD sur la campagne d’emploi 2019

Suite à des absences pour cause de maladie et d’obligations professionnelles, les représentant.e.s de la CGT n’étaient pas présent.e.s en séance. Une déclaration avait été rédigée en amont du CT par la CGT et la FSU.
Les représentant.e.s FSU présent.e.s lors de ce CT ont lu cette déclaration commune pour dénoncer cette campagne d’emploi.

Le 18 décembre 2018 le comité technique et le conseil d’administration d’Aix Marseille Université se réunissent pour adopter la campagne d’emploi 2019. Pour nos organisations syndicales (CGT, FSU et SUD) cette campagne d’emploi ne répond en rien aux défis auxquels notre université est confrontée. Bien au contraire, les conditions de travail et d’étude, déjà profondément dégradées par les réorganisations incessantes de services ou de composantes, vont à nouveau être aggravées par le sous financement chronique des universités. Les gels et suppressions de postes prévus font peser une charge de travail souvent insupportable sur les agents, administratifs et techniques, gestionnaires de scolarité, enseignants.
Plutôt que de réclamer des financements à hauteur de nos besoins la gouvernance de l’université s’inscrit dans cette politique qui ne fait qu’accroître la précarité, affaiblir le service public d’enseignement et de recherche.
Sur 468 postes BIATSS soumis à la campagne d’emploi, il nous est demandé de valider 214 recrutements ANT, 26 décalages de recrutement et 45 suppressions de poste.
L’augmentation très rapide de ces suppressions de poste (12 en 2018, 45 pour 2019) et leur nature sont représentatives des choix de l’université : transformations de postes ITRF et d’AENES de catégories C en postes ITRF de catégorie A ou B, ainsi que des suppressions de fonctions pour privatisation de missions (ex : entretien).
Sur 445 postes EC soumis à la campagne d’emploi, il nous est demandé de valider 272 recrutements ANT, 32 décalages de recrutement et 6 suppressions de poste.
Près de 3/4 des postes ne sont pas prévus pour des EC titulaires, et plus de la moitié dans le cas des BIATSS.
Pour la CGT FERC Sup, la FSU et SUD, cette politique d’emplois ne répond en rien aux besoins et détériore la vie des personnels, alors que le nombre d’étudiants augmente chaque année dans notre établissement. Nous refusons la dégradation des conditions de travail et l’augmentation des charges de travail qui pèsent sur les personnels ; nous dénonçons la détérioration des collectifs de travail entre et au sein des services et composantes ; nous refusons le gel du point d’indice maintenant des salaires à leur plus bas niveau, la perte constante de pouvoir d’achat et l’appauvrissement des personnels.
Cette politique d’emplois découle des lois LRU et du passage aux RCE réclamés par les présidents d’université, combattus par nos organisations syndicales. Le désengagement de l’Etat est néfaste pour le système universitaire.
Dans ce contexte, où les personnels de l’université ne peuvent simplement plus remplir correctement leurs missions de service public, les politiques dites d’ « excellence », les appels à projets multipliés, agissent comme autant d’injonctions contradictoires pour les agents.

La CGT, la FSU et SUD refusent le vote de la campagne d’emplois qui va conduire notre université à une situation de plus en plus précaire et dégradée.

Vote des Organisations Syndicales :

  • Pour : SNPTES, UNSA, FO
  • Abstention : CFDT, FO,
  • Contre : FSU

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : 01 55 82 76 28 - Fax : 01 49 88 07 43 - Couriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition