La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Luttes en cours > Interpro > Mobilisation du 31 mars 2016 : TOUTES & TOUS CONCERNÉS

Mobilisation du 31 mars 2016 : TOUTES & TOUS CONCERNÉS

vendredi 25 mars 2016

Lutter pour vaincre

Parce que le monde aurait changé, les travailleuses et travailleurs devraient accepter d’abandonner les droits et garanties obtenus de longue lutte par leurs aînés.

Pourtant, l’exploitation des femmes et des hommes par le capital, servi avec zèle par les gouvernements successifs, n’a jamais cessé et se renforce régulièrement.

Individualisation à outrance, concurrence entre toutes et tous, tout concourt à isoler les travailleurs et à provoquer le repliement sur soi.

État d’urgence, criminalisation de l’activité syndicale, répression policière sauvage et aveugle, tout est mis en œuvre pour gouverner par la peur et étouffer dans l’œuf la contestation qui ne cesse de gronder chez les travailleuses et les travailleurs de ce pays.

Plus que jamais, l’action collective, la solidarité et l’entraide entre toutes et tous les travailleurs est indispensable pour défendre les principes fondateurs de notre démocratie sociale et les droits humains fondamentaux.

Lutter pour nos libertés

Les 17 et 24 mars 2016 des violences policières inadmissibles ont été perpétrées contre des lycéens, des étudiants, mais aussi contre des syndicalistes, et notamment des camarades de la CGT, comme à Besançon où des camarades de l’UD et de la CGT FERC Sup ont été arrêtés et placés en garde-à-vue.

Cette répression n’a d’autre but que briser l’élan de la jeunesse et des salariés mobilisés contre la loi Travail et plus généralement contre la politique du gouvernement. La jeunesse n’est pas dupe. Elle comprend bien que les réformes portées par ce gouvernement n’ont pas pour but de leur faciliter l’entrée dans la vie professionnelle mais bien de préparer leurs conditions de travailleuses et travailleurs totalement assujettis aux exigences du patronat.

Ces actes de brutalité policière ne sont qu’une expression de la répression généralisée de l’action syndicale dont sont victimes les militants syndicaux (comme à Air France, à Good Year…) dans leur lutte contre la stratégie du chaos social organisé par les forces du capital.

Le 31 mars 2016 TOUTES & TOUS en grève

► POUR le retrait du projet de loi El Khomri
► POUR des droits renforcés des travailleurs contre l’arbitraire patronal
► POUR l’annulation du RIFSEEP
► POUR une revalorisation immédiate du point d’indice et l’intégration des primes dans les salaires
► POUR la défense et le renforcement du statut général des fonctionnaires
► POUR la défense et la protection des libertés, de l’action et de l’expression syndicales
► POUR l’arrêt de l’état d’urgence et l’abandon du projet de déchéance de nationalité
POUR GAGNER, relever la tête et conquérir de nouveaux droits !!

D’autres appels

- Appel commun des confédérations et des organisations de jeunesse du 25 mars 2016
- Appel de l’intersyndicale de l’enseignement supérieur et de la recherche
- Alerte sociale de l’Observatoire fédéral des conditions de travail (OFCT FERC) : De la prévention au tri sélectif
- Appel intersyndical de la Fonction publique
- 27 raisons de RETIRER le projet de loi TRAVAIL

- CGT FERC Sup • 24 et 31 mars : lutter pour nos garanties collectives du public et du privé
- CGT FERC Sup • Appel pour le 17 mars • Mobiliser jusqu’au retrait !!
- CGT FERC Sup • Appel pour le 9 mars • L’archaïsme et le retour au 19ème siècle ne doivent pas passer !!

- CGT FERC Sup • 22 mars 2016 • La répression N’ARRÊTERA PAS la contestation de l’action du gouvernement !!
- CGT FERC Sup • 22 mars 2016 • La liberté se meurt en toute sécurité !

- Préavis de grève déposé par la FERC CGT pour la période du 9 mars au 15 avril 2016
- Préavis de grève déposé par l’UGFF CGT pour la période du 1er au 15 avril 2016.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr