La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Enseignement supérieur > L’« autonomie » des universités à l’oeuvre > Privatiser EDF pour privatiser l’Enseignement Supérieur

Privatiser EDF pour privatiser l’Enseignement Supérieur

lundi 10 décembre 2007

Au moment où s’exprime avec force l’exigence de la communauté universitaire d’avoir les moyens nécessaires à assurer ses missions, le Président Sarkozy décide de brader 3% du capital d’EDF pour financer sa réforme de l’Université.

La FERC Sup-CGT s’insurge contre ce pillage d’une entreprise publique pour répondre ponctuellement à des besoins de financement et s’associe aux protestations des salariés de cette entreprise qui doit rester publique et dont le capital n’est pas un simple fonds de réserve du budget courant de l’Etat.

La loi dite « LRU » organise la privatisation de pans entiers de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et programme la fin du service public et de sa vie démocratique.

La FERC Sup-CGT réaffirme donc sa volonté ferme et sans concession de participer à toutes les luttes ou actions qui favorisent le retrait de cette loi inique.

Elle s’indigne que le Président choisisse de dépenser les deniers publics pour le cadeau fiscal aux plus riches et vende notre patrimoine collectif pour colmater les brèches du budget universitaire.

Montreuil, le 7 décembre 2007

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr