La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Enseignement supérieur > Loi LRU-Pécresse (2007) > Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (2007) > Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche La Sorbonne - 2 (...)

Assises de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche La Sorbonne - 2 juillet 2007

jeudi 5 juillet 2007

Nous n’étions pas co-organisateurs de ces Assises et avions donc toute
l’indépendance nécessaire pour intervenir dans les débats, non seulement sur nos
revendications propres mais aussi (nous ne sommes pas une organisation corporatiste)
sur la portée sociétale et sociale des problèmes posés.

Les grands axes de nos interventions, qui suivent ci-après, pourront servir de trame
à vos propres interventions ou écrits, lors des initiatives locales qui seront
prises.
Pour ce qui concerne la physionomie des Assises elles-mêmes, nous avons tous
ressenti une atmosphère très consensuelle et une volonté de mettre en avant ce qui
rassemble les organisations-pilotes. Ce ne fut pas le cas dans les ateliers où les
participants ont largement mis en avant leur opposition au projet de loi-Pécresse,
en particulier les étudiants.

En fin de séance, le Comité de pilotage a proposé un texte de conclusions (ci-après)
qui nous a paru très en retrait de ce qui avait été dit tout au long de la journée.
D’ailleurs, de nombreux participants ont violemment manifesté leur mécontentement du
ton encore une fois trop consensuel.

Le communiqué de presse de la CGT qui suit, reflète mieux la positionderejet que
nous devons avoir concernant le projet de loi.
Pour la FERC Sup-CGT, en effet, il ne s’agit pas de se contenter de réunions et de
textes, intersyndicaux ou syndicaux, il est absolument incontournable de tout faire
pour favoriser la mobilisation du plus grand nombre de collègues sur leurs
revendications.

En plus de celui sur la vie étudiante, le Ministère ouvre un deuxième chantier :
celui des carrières des chercheurs et des enseignants-chercheurs. L’heure n’est donc
pas à baisser les bras.

Les menaces sont d’une extrême gravité et ils ne doivent pas l’ignorer ou le
négliger : des AG, des initiatives d’information ou d’action, des participations aux
Assises locales qui seront organisées doivent se multiplier.

Le calendrier parlementaire prévoit :
- la présentation du projet de loi au Conseil des Ministres le 4 juillet
- l’examen par le Sénat du 11 au 13 juillet
- l’examen par l’Assemblée Nationale du 23 au 25 juillet

Dans cette perspective, nous vous proposons de nous adresser au député et/ou
Sénateur de votre circonscription en mettant en avant notre demande de retrait du
texte et en demandant de voter Contre lors des votes.
La Direction Nationale adresse ce jour la lettre jointe aux groupes parlementaires
pour bien boucler le dispositif.

- LUTTONS JUSQU’AU BOUT POUR FAIRE ECHEC A LA CASSE DE NOTRE SERVICE PUBLIC
D’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE.

- Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche - Grands axes pour une intervention

- Texte adopté par le comité de pilotage des assises

- Communiqué de l’UGICT CGT sur les assises

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr