La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Syndicat CGT FERC Sup - CGT-UT2J • Université Toulouse-Jean Jaurès

Communiqué intersyndical du 11 janvier 2018

jeudi 11 janvier 2018

Communiqué intersyndical

Suite au vote de l’assemblée générale des personnels du lundi 8 janvier, un rassemblement composé de personnels mais aussi d’étudiants a eu lieu devant le château où devait se dérouler le Conseil d’Administration.

Ce rassemblement avait pour but de soutenir les élus du Conseil d’Administration CGT, FSU SNASUB, FSU SNESUP, SUD-Éducation, UNSA, APIEM, FAGE, UET, UNEF, venus déposer leur motion de défiance demandant, eux aussi, la démission du président Daniel Lacroix. Conformément aux engagements pris devant l’assemblée générale de ne pas tenir les instances, ces élus ont décidé de ne pas siéger à ce conseil.

La séance n’a pu être déclarée ouverte car le quorum n’a pu être atteint.

Suite à sa décision de ne pas respecter, par son vote et contrairement à ses engagements préalables, le résultat de la consultation qui a rejeté l’adhésion de notre Université au projet IDEX/UT, la légitimité du président à la direction de cette université est remise en cause.

Depuis le début du mouvement, deux CFVU n’ont pu se tenir pour les mêmes raisons, un CAC a été annulé et le comité technique du 11 janvier est annulé. Nous attendons qu’il en soit de même pour le CHSCT prévu le 12 janvier.

Le président porte la responsabilité du blocage des instances de l’université en refusant d’entendre le vote des personnels et des étudiants contre la fusion. Sa position de statu quo est contre l’intérêt de l’université qu’il prétend pourtant défendre. Le président doit prendre acte de l’impasse dans laquelle il s’est enfermé et en tirer toutes les conséquences qui s’imposent.

Lors de l’AG du 21 décembre, la proposition d’assurer pour les étudiants une session d’examen dans de bonnes conditions à été adoptée majoritairement. Conformément à cette décision, lors de l’assemblée générale de ce lundi 8 janvier, l’intersyndicale n’a pas remis au vote la grève. Il s’agissait également de respecter la décision de la dernière assemblée générale des étudiants de passer les examens. Ce que les étudiants font actuellement.

Cela ne veut pas dire que cette question ne peut pas être reposée et librement discutée lors d’une prochaine AG. De même qu’il sera nécessaire de reposer la question de la participation des élus aux instances de l’établissement à l’assemblée générale des personnels. En effet, le 16 janvier un CA est à nouveau convoqué avec à l’ordre du jour, des questions telles que le vote du budget, des attendus licence ainsi que celui de la campagne d’emplois.

Nous vous invitons donc à venir nombreux participer aux prochaines assemblées générales pour en débattre.

  • LUNDI 15 Janvier de 12h30 à 14h00 AMPHI C
  • JEUDI 18 janvier de 10j30 à 12h30 Lieu à définir
  • LUNDI 22 Janvier de 10h30 à 12h30 Lieu à définir

Motion de défiance des élu·e·s du CA
remise au président le 9 janvier 2018

Monsieur le président, vous vous êtes engagé, à de multiples reprises, auprès de la communauté universitaire à respecter le résultat de la consultation portant sur le projet IDEX/UT. L’adhésion à ce projet a été rejetée majoritairement par les personnels et les étudiants.

Vous avez malgré tout voté en faveur de ce projet lors du CA du 12/12/2017, engageant notre Université dans une fusion avec perte de la personnalité morale et juridique.

N’ayant pas respecté votre engagement, aucune confiance ne peut plus vous être accordée, et dans une telle situation, les instances de l’établissement, et notamment le conseil d’Administration, ne peuvent plus fonctionner.

Nous, élus du conseil d’administration CGT, FSU Snasub, FSU Snesup, SUD- Education, Unsa, APIAM, FAGE, UET, UNEF vous demandons donc de démissionner de vos fonctions de Président de notre Université Publique Toulouse Jean Jaurès.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr