La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Les dossiers > Les instances > CNESER > CNESER • Réunion du 18 septembre 2017

CNESER • Réunion du 18 septembre 2017

lundi 18 septembre 2017

Les élu.e.s du CNESER regrettent vivement que Madame la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ne vienne pas présider le CNESER plénier de la rentrée universitaire 2017, la plus dure depuis 10ans, afin d’exposer le projet du gouvernement sur le cycle Licence, la fin du tirage au sort annoncée à la prochaine rentrée et la situation des derniers bacheliers sans place.

Les élu.e.s du CNESER désapprouvent vivement que le CNESER et le CSLMD, instances démocratiquement élues et représentatives de la communauté universitaire, n’aient pas été parties prenantes de la concertation sur le cycle licence lancée le 7 septembre 2017 par la ministre. Le contournement du CNESER et du CSLMD, ainsi opéré, dilue la représentativité des acteurs de l’enseignement supérieur présents lors des groupes de travail de la concertation.

De plus les thèmes de plusieurs groupes de travail empiètent clairement sur les travaux initialement prévus par le CSLMD et de nombreux élu.e.s participent aux groupes de travail ce qui leur impose de choisir entre CNESER et groupes de travail.
Ce n’est pas acceptable !

Frédérique VIDAL annoncé jeudi 14 septembre que « le budget de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation augmentera de 700 millions d’euros en 2018 par rapport au budget initial 2017 », « sans transformation du CIR ». Cette annonce ne doit pas nous faire oublier l’amputation récente de 331 millions d’euros sur le budget de l’ESR. Ce geste devrait être suivi d’un autre, plus à la hauteur des enjeux réels actuels de la démocratisation pour enfin atteindre un budget de l’ESR à 3% du PIB.

L’augmentation annoncée récemment du budget 2018 est très nettement en deçà des besoins réels alors que le nombre d’étudiant.e.s ne fait qu’augmenter depuis des années et que le nombre d’enseignant.e.s-chercheur.e.s et enseignant.e.s titulaires a baissé d’environ 10 % depuis 2007 !

Les votes lors de la réunion

  • Élargissement de la ComUE Bourgogne-Franche-Comté qui intègre l’ENSAM
    Les représentants CGT votent contre.
    VOTE : POUR 30 - CONTRE 18 (dont CGT FSU SUD) - ABSTENTION 5 (FO)
  • Texte de la commission d’étude spécialisée du CNESER : "Financements de l’enseignement supérieur et de la recherche publics, hors du budget de la MIRES"
    Les représentants CGT votent contre.
    VOTE : POUR 44 (dont CGT) – CONTRE 7 - ABSTENTION 2
  • Modification des arrêtés sur le troisième cycle des études de médecine
    Les représentants CGT FERC Sup votent contre.
    VOTE : POUR 16 – CONTRE 3 (dont CGT FERC Sup et 1 représentant CGT) - ABSTENTIONS 25 (FSU, UNEF, FO, SUD... et autres CGT)
CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr