Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève - 23 septembre - 1er octobre - 5 octobre 2021

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Auvergne-Rhône-Alpes > Université Lyon 1 • Claude Bernard > EPE(x) - PIA4

EPE(x) - PIA4

AAP ExcellencES et EPE(x) : Fake no-news !

vendredi 28 mai 2021

Nous partageons ici l’analyse que nous adressons aux membres du CA qui, sans que les personnels n’aient été consulté·es ni même informé·es, seront invité·es le 08 juin à approuver un projet impactant fortement le devenir de l’UCBL.

Veuillez excuser la présence excessive d’acronymes ainsi que de néologismes dans cette rédaction faite dans l’urgence.

Fake no-news (traduction : absence de communication et déni)

Dans le cadre de la réponse à l’appel à projet (AAP) ExcellencES porté par l’UCBL, le projet qui sera déposé s’appuie sur un accord qui stipule notamment que : « le projet sera déposé par l’Université Lyon 1 qui, après sa transformation en EPE, portera une nouvelle marque [...] »

Lors du CA du 25 mai, la présidence, dans un discours très « rond », est parvenu à dire sans le dire que l’approbation de ce projet par le CA puis par le jury du PIA4 nous engagerait à nous transformer en établissement public expérimental (EPE).

De quelles informations disposons-nous sur ce projet hormis les informations syndicales de CGT, FSU et SUD ? Avons-nous été consulté·es ? Le résultat des élections 2020 donne-t-il mandat à la présidence et au CA pour nous imposer un tel projet ?

Un EPE, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont probablement les élu·es CGT et FSU de Lille qui en parlent le mieux dans leur discours fédérateur des élus ainsi que leur présentation lors du CA du 22 avril 2021.
(Source : https://cgt.fercsup.net/syndicats/nord-pas-de-calais-picardie/universite-lille/article/journal-de-la-cgt-universite-de-lille-no35#anc3 )

Le rapport du jury Idex portant sur l’évaluation des Université Paris Saclay et Sciences et Lettres est également édifiant, notamment page 6.

Quels sont les objectifs de ce projet : démocrature, augmentation des droits d’inscription, assimilation à terme des autres établissements et disparition de la ComUE ?

A qui profite ce projet politique ?

Pour la communauté, ce projet présente de nombreux coûts :
- il en va de même de la démocratie et de l’égalité  : leur affaiblissement s’accompagne d’une dégradation de la santé des individus et des sociétés ;
- les recettes financières espérées seront très certainement absorbées par les coûts de structuration et de gouvernance (comme cela avait été projeté dans le cadre du projet Idex) ;
- le temps consacré à ce projet et aux transformations qui en découleront sera du temps perdu pour la recherche, l’enseignement, leurs supports ... bref, perdu pour le service public.

Les principaux instigateurs de ce projet n’espèrent-ils pas en récolter quelques fruits via, par exemple, leurs participations grassement indemnisées à des SAB ou via les rémunérations exostatutaires (traduction : très en dehors des grilles statutaires de rémunération) qui devraient accompagner les "procédures ouvertes vers l’extérieur pour le recrutement sur tous les postes de direction" ?

Irions-nous nous faire entendre par le CA le 08 juin, devant la MUDD ?

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition