Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Menu ☰

Accueil > Syndicats > Île de France > Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

Blog de la CGT FERC Sup Paris3

Profession de foi - Élections aux conseils centraux de l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

mercredi 21 novembre 2018

Lutter pour une université enfin démocratique - Liste CGT et sympathisant.e.s

Pour un service public national d’enseignement supérieur et de recherche démocratique et émancipateur

Le 6 décembre prochain auront lieu des élections aux conseils centraux de l’université. Ces scrutins décideront de l’élection du/de la président.e, de l’équipe dirigeante et de la représentation des forces syndicales. Si nous présentons des listes dans les conseils centraux, c’est pour faire en sorte que démocratie et collégialité universitaires ne restent pas de vains mots, pour peser sur les débats et les choix qui engagent notre avenir, et pour préserver des contre-pouvoirs.

Ces élections devront marquer une rupture avec les modes de fonctionnement qui ne prennent pas en compte l’avis des personnels et imposent des décisions venues d’en haut. Les candidat.e.s CGT FERC Sup – Paris 3 et sympathisant.e.s s’engagent à défendre tous les acteurs de l’université, dans le respect des instances et des principes de la vie démocratique.

Les difficultés que nous rencontrons trouvent leur origine, d’une part, dans des politiques qui visent à détruire les services publics, à généraliser la précarité et à étouffer l’esprit de solidarité et, d’autre part, localement, dans une prise de décisions « hors-sol ». La communauté universitaire doit être la base de la politique de l’établissement.

Dans un esprit d’indépendance, vos représentant.e.s CGT FERC Sup – Paris 3 lutteront pour orienter la politique de l’établissement vers la défense du service public d’enseignement supérieur et de recherche, en vous consultant et vous rendant compte des débats et décisions.

Ces élections sont un moment important de la vie de notre établissement, elles sont un des rares moyens d’expression de notre communauté universitaire.

Votez pour nos listes le 6 décembre prochain

Le nombre de nos élu.e.s déterminera notre capacité à peser dans la politique
générale de l’établissement et la défense de l’ensemble des personnels


Pour la démocratie à l’université

Nous exigeons :

  • un fonctionnement réellement collégial de l’université, afin que toutes et tous puissent y œuvrer pour le bien commun et y défendre un service public de qualité. Il faut redonner du sens à nos métiers, à nos missions de service public ;
  • que les instances élues retrouvent un réel pouvoir de décisions.

La formation et la recherche

Nous luttons :

  • pour un accès sans condition des bacheliers à la formation universitaire de leur choix sans augmentation des droits d’inscription ;
  • pour un vrai travail de mise en valeur des spécificités de Paris 3 en matière de formation et de recherche ;
  • pour des moyens humains et financiers suffisants et récurrents pour la recherche.

Conditions de travail

Nous demandons une prise en compte sérieuse et adaptée de la souffrance au travail et une refonte de la structuration administrative non pertinente car déconnectée de la base.

Nous réclamons des formations adaptées pour toutes et tous.

Nous réclamons une politique des emplois prenant en compte, dans la transparence, les aspirations des personnels et l’évolution des besoins dans les services et les composantes.

Nous exigeons que l’université nous défende face aux injonctions ministérielles plutôt que de s’en faire le relais.


Rémunérations

Nous revendiquons :

  • un déblocage du point d’indice et un rattrapage des rémunérations pour toutes et tous ;
  • la revalorisation des primes de l’ensemble des personnels administratifs de l’université (a
    vec un effort appuyé pour les catégories les moins rémunérées) ;
  • à travail égal, salaire égal : primes et rémunérations doivent être équivalentes entre titulaires et contractuel.le.s ;
  • la fin des primes au « mérite » : classement de tous les personnels dans le groupe 1 du régime indemnitaire RIFSEEP, et conversion de la PEDR en CRCT.

________________________

Vaincre la précarité avec la CGT

Nous revendiquons :

  • une véritable résorption de la précarité par la création de postes statutaires ;
  • la CDIsation des contractuel.le.s en renouvellement de contrat dans l’attente d’une titularisation ;
  • la mensualisation du traitement de tous les vacataires ;
  • la fin du gel et de l’ATERisation des postes.

Arrivée à Picpus, à Condorcet et question de locaux

Nous revendiquons :

  • des bureaux de taille suffisante pour travailler dans des conditions satisfaisantes. Pas d’« open space » pour accueillir les étudiant.e.s ;
  • un nombre de salles d’enseignement suffisant pour dispenser nos formations sur des plages horaires décentes ;
  • une renégociation des surfaces de notre université, dans la perspective de son développement ;
  • une mise à plat du partenariat public / privé du campus Condorcet ;
  • un accompagnement sérieux et humain des personnels dans ces déménagements.

Le nombre de nos élu.e.s déterminera notre capacité à peser dans la politique générale de l’établissement et la défense de l’ensemble des personnels

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : 01 55 82 76 28 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Couriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr