La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Vie des syndicats > Île de France > Université Paris 6 • Pierre et Marie Curie (UPMC) > Malentendu et excuses aux collègues du service médical de prévention

Malentendu et excuses aux collègues du service médical de prévention

mardi 21 mars 2017

Malentendu et excuses aux collègues du service médical de prévention

Nos collègues se sont sentis attaqués dans un article de notre « 4 pages « datée du 28 février "Quand un accidenté du travail doit aller aux urgences". Ils ont cru que nous mettions en cause leur professionnalisme, leur dévouement à leur travail, quand nous écrivions : « Il est parfaitement anormal que la prise en charge des accidentés du travail de l’établissement dépende de la bonne volonté et de la disponibilité du personnel. ». Il n’en est rien. Même si la phrase peut prêter à confusion (pourtant nous l’avons fait relire cette phrase par plusieurs collègues qui l’interprètent différemment).

Nous trouvons anormal que l’agent accidenté ait dû demander à un collègue de son service d’utiliser une voiture de fonction pour l’emmener aux urgences de l’hôpital car devant remédier à la suppression de certaines missions de service public effectuées jusqu’à récemment par la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Il est hors de question de demander que les collègues du service médical de prévention (ou de la sécurité incendie) remplacent les pompiers.

Nous revendiquons la prise en charge par l’université d’un taxi ou à tout autre moyen de transport tant que cette mission (pourtant indispensable) n’est plus exercé par la brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr