La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Vie des syndicats > Auvergne-Rhône-Alpes > Université Lyon 1 • Claude Bernard > IDEX Lyon : Une "université unique intégrée" de 138 000 étudiant.e.s à marche (...)

IDEX Lyon : Une "université unique intégrée" de 138 000 étudiant.e.s à marche accélérée ?

mardi 7 mars 2017

Chères et chers collègues,

Dès vendredi 24 février au soir, nous avons été informé.e.s, par des messages émanant de l’Université de Lyon 1, que le projet IDEXLyon 2016 avait été retenu par le jury international, suite à l’audition du 20 février.

Au-delà de termes tentant de faire croire que le projet déposé serait partagé par la communauté, alors même que les documents déposés en novembre n’ont toujours pas été communiqués (même aux administrateurs/trices des établissements), on ne sait rien du budget, ni du calendrier.

Nous apprenons juste qu’une "université unique intégrée" va se mettre en place très vite, sans connaître son périmètre exact.

Surtout, il a été omis de nous signaler que la labellisation IDEX qui a été attribuée à l’université de Lyon sera assortie de conditions avec une période probatoire de deux années : "sur la base de l’évaluation des forces et des faiblesses des projets, le jury a assorti ses propositions de recommandations qui devront être mises en place durant la période probatoire des projets et dans certains cas de conditions à deux ans. (... ) Les recommandations formulées par le jury permettront de garantir l’exigence de la démarche, le respect des engagements et le suivi des « feuilles de routes » annoncées. " http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid113541/seconde-vague-de-l-appel-a-projets-idex-i-site-8-projets-selectionnes.html

Ceci pose pour le moins de nombreuses questions :
- Le jury n’aurait-il donc pas été si convaincu que cela ?
- Que sont donc ces "concours" où les règles du jeu changent durant la partie ?
Ceci ne laisse-t-il pas l’impression d’une farce dont le résultat était déjà écrit à l’avance ?

Et bien sûr :
- Quelles sont les recommandations du jury ?
- Quels engagements ont été pris et quelles feuilles de route ont été annoncées ?

Quelles sont ces nouvelles "conditions à 2 ans" ?

Les CA de beaucoup d’établissements lyonnais ont voté, en novembre et décembre dernier, des conditions restrictives à la participation, touchant à la conservation de la personnalité morale, la préservation d’une autonomie quant au recrutement des personnels ou étudiant.e.s, la préservation des diplômes...

Il avait été souligné que ces conditions ne pouvaient avoir lieu que dans un cadre nouveau nécessitant un changement de la loi.

Comment, en cette période électorale troublée, quelqu’un pourrait-il garantir que la loi changera rapidement dans le sens attendu ?

Nous demandons aux chefs d’établissements et à l’Université de Lyon de rendre publics d’urgence l’intégralité des documents qui n’ont toujours pas été diffusés, ni même communiqués aux administrateurs/trices.

A savoir :
- le dossier intégral (avec les engagements, notamment financiers) déposé le 29 novembre 2016 ;
- les "formulaires d’engagement", accompagnés de "lettres de positionnement stratégique et d’engagement de l’établissement", signés par chaque dirigeant.e "d’établissement partenaire", déposés le 5 janvier 2017 sur le site de l’ANR ;
- les recommandations du jury (aujourd’hui connues pour plusieurs i-sites retenus) ;
- la teneur des "conditions à 2 ans".

En l’état, il est à craindre que les recommandations et conditions à deux ans ne portent sur une accélération de la mise en place de "l’université unique intégrée" de 138 000 étudiants, et cela sans préserver l’autonomie des anciens établissements (ce qui n’est pas possible dans le cadre actuel de la loi).

Lyon le 7 mars,

Anne Roger, SNESUP Lyon 1
Thomas Blossier, SUD éducation Lyon 1
Gilles Briglia, CGT FERC SUP Lyon 1​

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr