La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Accueil > Vie des syndicats > Île de France > Université Paris 12 • Paris-Est Créteil (UPEC) > La présidence de l’UPEC reconnaît implicitement l’indigence de ses primes en (...)

La présidence de l’UPEC reconnaît implicitement l’indigence de ses primes en accordant 190 euros à tous les BIATSS.

vendredi 1er février 2013

Une demi-victoire cependant. En effet, nous demandions l’augmentation de 50 euros par mois
pour tous.

Le poids de la pétition CGT pour l’augmentation des primes a très
certainement joué sur ces arbitrages budgétaires.

C’est donc un bon début qui nous encourage à continuer l’action. Les inquiétudes ne manquent
pas : fusion de l’UPEC avec l’UPMV, temps de travail, badgeuse, décompte des jours de
congés, journée de carence…

C’est pour toutes ces raisons et parce que nous ne pouvons pas mener ces batailles isolés que
nous avons constitué une intersyndicale avec la FSU et FO sur toutes ces questions.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr