Menu ☰

Accueil > Syndicats > Auvergne-Rhône-Alpes > Université Lyon 1 • Claude Bernard

samedi 4 juin 2022

Site web du Syndicat CGT FERC Sup de l’Université Lyon 1

UCBL : Une santé financière indécente ?

Information syndicale du 19 avril 2022.

Tic et Tac aux manettes à l’UCBL ?

L’UCBL affiche un résultat financier sur l’exercice 2021 d’environ 14M€. Ce résultat est dû en grande partie (8M€ environ) à une sous-consommation en masse salariale. Il alimente un fond de roulement correspondant à 90 jours de fonctionnement (pour un seuil prudentiel de 15 jours).
Et le rapport de gestion [1], dont sont issues ces données, de conclure : « Il s’agit maintenant [...] de se projeter sur l’usage des ressources dégagées par la bonne gestion financière de ces 5 dernières années. »

C’est grave docteur ?

Précisons d’abord que ces réserves ne pourront pas être utilisées pour la masse salariale. C’est ce qu’on appelle la règle de la fongibilité asymétrique.
On peut s’interroger des effets de cette « bonne gestion financière » sur les décisions du Ministère dont notre présidence dénonce régulièrement l’insuffisance (réelle) des ressources qu’il nous alloue.
On peut également s’indigner de devoir travailler trop ou mal quand des ressources - pourtant insuffisantes - ne sont pas pleinement exploitées.

Que faire ?

Il risque de devenir urgent de nous apaiser. Voici une liste non exhaustive d’actions souhaitables [2] :

- assouplir les nouvelles règles de minoration de droits à congés ! (voir les avis proposés en CT du 15 juillet 2021 et CT du 11 avril 2022)

- moins de zèle sur le recrutement des PR ! Outre les dérives autoritaires dans les conseils restreints (CAc et CA), il est insupportable que des postes n’aient pas été pourvus en 2021 alors que le taux d’endorecrutement pour la même année est de 0 % quand la cible est à un niveau - déjà très discutable - de 40 % [3] ?

- faire preuve de davantage d’agilité et d’efficience dans la satisfaction des demandes de remplacement / suppléance ainsi que dans le paiement des heures d’enseignement fait !

- faire marche arrière sur l’externalisation du ménage, que ce métier retrouve toute sa place dans notre établissement et que les collègues qui l’exercent bénéficient de l’excellence de nos formations afin d’évoluer professionnellement avant que leurs corps soient usés !

Vous souhaitant en colère mais en bonne santé.

Pour les organisations syndicales SUD et CGT de Lyon 1


[2Pour les primes, demandez à d’autres syndicats. De plus en plus individualisées, nous jugeons qu’elles s’avèrent aliénantes et/ou néfastes aux collectifs de travail en plus d’assécher les caisses de la sécu.