Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève pour le mois de septembre 2020

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Université Aix-Marseille

Site web du syndicat CGT de l’université Aix-Marseille

Universités : La grande liquidation - APPEL A LA GREVE DES PERSONNELS DE L’UNIVERSITE D’AIX-MARSEILLE

lundi 19 mars 2018

Universités : La grande liquidation

Le tract en PDF

Appel à la grève des personnels de l’université d’Aix-Marseille
Jeudi 22 mars
Départ en manifestation à 10h15 devant le site Saint-Charles

L’Enseignement Supérieur et la Recherche subit de plein fouet un plan de restructuration/dislocation d’ampleur accompagné d’une restriction de l’accès à des études supérieures, de la diminution de la qualité des formations et des actions de recherche réalisées dans nos établissements.

Et le pire est à venir avec le Plan Etudiant :

  • Travail sur l’offre de formation à reprendre dès l’an prochain,
  • Fin de la compensation entre UE
  • Mise en concurrence des établissements
  • ... et il n’est secret pour personne que le gouvernement prépare la fin de l’accès gratuit à l’enseignement supérieur ! Si vous ne protestez pas aujourd’hui, vous pouvez commencer à économiser pour payer la suite de vos études, ou celles de vos enfants....

Un travail pédagogique rendu impossible

  • Par les contraintes bureaucratiques croissantes, les échéances intenables et les règlements fluctuants
  • Par l’invocation permanente d’un « manque de moyens »
  • Donc par l’incitation à la recherche constante de financements
  • Par la politique du chiffre en matière de publication
  • Par l’apparition incessante de nouvelles tâches administratives, dont la dernière
  • en date : le travail de classement des candidat-e-s sur ParcourSUp

Un personnel méprisé

  • Salaires stagnants
  • Précarité en hausse : suppression d’emplois de fonctionnaires et le recours quasi
  • systématique aux contractuel-les
  • Hiérarchie distante et tatillonne
  • Perte de sens du travail
  • Disparition des emplois de catégorie C généralement remplacés par des étudiant·e·s
  • vacataires
  • Misère des financements et des moyens humains qui détruisent les conditions
  • de travail et provoquent à la fois du mal travail et l’épuisement des personnels.
  • Augmentation des problèmes psycho-sociaux déclarés !

Des étudiant-e-s sacrifié-e-s

  • à AMU : recrutement de 59 MCF en 2014, de 52 MCF en 2015 et 39 MCF en 2016... pour 78 départs en retraite d’enseignants la même année ! Et ce pour un nombre d’étudiant-e-s en permanente augmentation. Est-ce que c’est ça le « meilleur accueil des étudiants » promis par la loi ?
  • Sélection et Plan étudiants : restriction de l’accès à l’enseignement supérieur et exclusion au prétexte de l’« excellence »
  • A terme, augmentation des frais d’inscription (1000, puis 2000, puis 4000€ l’année de licence)
    Donc recours à l’emprunt et endettement pour financer ses études.
  • Casse du cadre national des diplômes et instauration des blocs de compétences, certifications ou labels délivrés par des officines privées
  • Apprentissage et « professionnalisation » des études visant prioritairement l’« employabilité » du diplômé.e au détriment du projet pédagogique

POUR ALLER PLUS LOIN

Projection/Débat « Etudiants, l’avenir à crédit »
Mardi 20 mars à 12h15 - BU de Saint-Jérôme
Synopsis : Dans le monde, les jeunes poursuivant des études supérieures étaient 13 millions au milieu des années 1960. En 2015, ils étaient 200 millions. Dans 15 ans, ils seront 400 millions. Une formidable clientèle se dessine. Partout, la transmission du savoir devient une marchandise. Les jeunes s’endettent pour apprendre. De Shanghaï à New York, de Paris à Berlin, prises au jeu de la compétition mondiale, les universités se transforment en gigantesques entreprises... Mais à quel prix... et au profit de qui ?

Conférence/Débat « l’université française : éléments d’analyse sociologique »
Présentée par Corine Eyraud, Maître de Conférences habilitée en Sociologie, LEST,
Département de Sociologie, Aix-Marseille Université
Mercredi 21 mars à 12h15 - Grand Amphi de Saint-Charles

Les comités de mobilisation des étudiant-e-s et personnels d’Aix-Marseille

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition