Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève pour le mois de septembre 2020

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Université Aix-Marseille

Site web du syndicat CGT de l’université Aix-Marseille

Escapade à Berlin

lundi 2 juillet 2018

Escapade à Berlin

Jacques BREL chantait : "t’as voulu voir Vesoul et on a vu Vesoul". Toi t’as voulu voir Berlin et tu verras... peut-être, le Frioul !
Tu t’es inscrit.e à "Escapade à Berlin" organisée par le SCASC et ton dossier n’a pas été retenu. Faut dire fallait être balèze pour être "sélectionné".
Le jour J tu dois envoyer par messagerie ton dossier au SCASC. Et alors là, tu dois être dans les startings blocks à 9h du mat’ le doigt sur le bouton "envoyer" et à 9h pile tu cliques. Ouf c’est fait. Tant pis si tu n’as pas accès à un ordinateur, si tu es en déplacement, en intervention, en réunion...
Et à partir de 9h01 tu flippes grave pour savoir si tu feras partie des heureux élus.
Eh oui c’est comme cela, 46 places pour 8000 personnels de l’université.
Alors après tu reçois un message du SCASC pour te dire que tu n’es pas pris.e et que tu es sur liste d’attente. Alors tout.e perturbé.e tu écris au SCASC : "Mais pourquoi j’ai pas été pris.e ? Quels sont les critères ? J’ai tout bien fait, rempli tout mon dossier et tout et tout !"
Et là le scasc te répond : Nous avons écarté tous les agents déjà partis en 2018 et 2017. Ceux qui s’étaient inscrits à Berlin et Frioul, nous les avons positionné sur Frioul (euh, oui, mais à Berlin il y a de l’ombre). Ensuite nous avons pris les inscriptions par ordre d’arrivée. (GRRR ! j’ai envoyé mon dossier à 9:00GMT, comment is possible !)
Tu es 120ème sur la liste. Super !
Il y a 170 inscrit.e.s. Dommage !
Et encore tu n’es pas retraité.e : dans ce cas tu n’es pas bénéficiaire du SCASC, même si tu as donné une grande partie de ta vie pour le service public d’enseignement supérieur. "Amu un jour, Amu toujours", ça ne marche pas à tous les coups...
Ce n’est pas la première fois que cela se produit, le scasc fait des offres alléchantes, mais ne se donne pas les moyens et donc créé des frustrations. Bien sûr on va nous dire mais il y a encore un voyage à Prague. Mais se battre de nouveau pour y participer, cela n’a pas de sens.
Le problème est double, d’une part une organisation qui ne semble pas être la bonne et ensuite le manque de moyen pour l’action sociale. Le budget de l’action sociale représente 0,16% de la masse salariale, la CGT FERCSup demande pour notre établissement que le budget représente 0.6% de la masse salariale. Cela ferait un peu plus de 4 millions d’euros. Alors là il pourrait y avoir des sorties pour un nombre plus important d’agents.
Ce message n’est pas une critique vers les agents de ce service qui ne sont pas décisionnaires et triment énormément avec un nombre d’agents très réduit ; c’est la direction de ce service et la direction de l’université qui ne se donnent pas les moyens de leurs ambitions. Si AMU se veut dans l’excellence ce n’est pas le cas pour l’action sociale, malgré ce que peuvent dire les représentants de l’administration au conseil de gestion.

Cordialement

Le bureau syndical CGT FERC Sup

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition