Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Université Aix-Marseille

Site web du syndicat CGT de l’université Aix-Marseille

Compte-rendu du CHSCT du 7 janvier

mercredi 13 janvier 2021

CHSCT du jeudi 7 janvier 2021

  • Déclarations de la CGT FERC Sup :

Propos racistes d’une enseignante-chercheuse en droit :

La CGT FERC Sup de l’Université d’Aix-Marseille a eu connaissance, début décembre 2020, des propos tenus par une enseignante-chercheuse à la Faculté de Droit d’Aix-en-Provence, comparant l’Islam et le Judaïsme à une MST.

Ces propos racistes sont proprement injurieux et ils ne font que jeter de l’huile sur le feu dans une période déjà lourdement marquée par de nombreux actes islamophobes ou antisémites dans plusieurs localités en France.

Ces propos sont indignes d’une enseignante-chercheuse et doivent être dénoncés avec la plus grande fermeté. Au-delà des dégâts causés aux personnes directement concerné.es par ces propos, c’est tout notre communauté universitaire qui en est affectée.

En conséquence, la CGT FERC Sup demande au Président de l’Université d’Aix-Marseille d’informer le CHSCT sur la procédure en cours.

Réponse de la gouvernance : La section disciplinaire a été saisie.

Amiante sur le site Saint-Charles :

La problématique liée à la présence d’amiante sur le site Saint Charles ne sera pas traitée lors du CHSCT du 7 janvier 2021, contrairement à ce que la CGT FERC Sup avait demandé lors du dernier CHSCT. Nous souhaiterions que ce point soit abordé en détail lors du CHSCT suivant.

En particulier nous souhaiterions discuter des points suivants :

- Présentation du Document Technique Amiante

- Suivi médical des personnels qui ont été exposés à l’amiante lors de la réhabilitation du bâtiment 5

- Présentation de la politique de prévention et de protection des personnels du bâtiment 5 et des personnels de l’université ou des entreprises extérieures intervenant dans ces locaux.

Réponse de la gouvernance  : d’accord pour que ce soit abordé lors du prochain CHSCT.

  • Dispositif d’AMU contre le harcèlement, les violences sexistes, sexuelles et homophobes

Déclaration et avis de la CGT FERC Sup

Déclaration :

Durant les 3 dernières années et depuis la création du dispositif, celui-ci s’est illustré par une opacité totale et une volonté manifeste d’écarter les représentant.es des personnels au CHSCT. Le point d’orgue ayant été la 1ère nomination au poste de référente, d’une personne signataire d’un texte de juristes contre le "Mariage pour tous". Autant dire que la lutte contre les violences homophobes était mal engagée.

Si nous ne présageons pas de la suite, nous pouvons en revanche et malheureusement constater que le groupe de travail du dispositif de lutte contre le harcèlement et les violences sexistes, sexuelles et homophobes ne s’est, à cette date, toujours pas réuni, malgré des demandes en ce sens lors des dernières séances du CHSCT.

Cela fait donc maintenant un an et demi que les représentant.es des personnels au CHSCT n’ont pas été associé.es à une quelconque démarche d’élaboration de formation, d’information ou de prévention concernant la thématique du harcèlement sexuel.

Concernant le bilan qui nous est présenté, celui-ci fait ressortir une réalité sidérante : sur la thématique du Harcèlement sexuel, le nombre de saisines est anormalement bas au vu des statistiques en la matière. 12 saisines en 2019 et 6 en 2020.

Au regard d’une population de plus de 4000 personnels femmes et plusieurs dizaines de milliers d’étudiantes, les saisines ne peuvent malheureusement pas refléter la réalité du harcèlement sexuel dans notre université et plus généralement dans l’enseignement supérieur et la recherche.

Nous insisterons donc, à ce CHSCT comme aux suivants, sur le redéploiement d’un dispositif à la hauteur des enjeux, avec en premier lieu une politique d’ampleur sur la prévention, la formation et l’information. Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur cette problématique et les seules mesures d’affichages ne pourront pas protéger les victimes de ces agissements.

Avis CHSCT – 1 :

Le CHSCT recommande que le groupe de travail du dispositif de lutte contre le harcèlement et les violences sexistes, sexuelles et homophobes, tel qu’il est défini et composé actuellement, se réunisse au plus vite, c’est-à-dire au premier trimestre 2021, et avant le prochain CHSCT.

Vote :
Pour : Unanimité

Avis CHSCT – 2 :

Le CHSCT recommande la mise à l’ordre du jour du prochain CHSCT d’un point, pour avis, sur le dispositif de lutte contre le harcèlement et les violences sexistes, sexuelles et homophobes.

Vote :
Pour : Unanimité

Avis CHSCT – 3 :

Les représentant.es des personnels au CHSCT ont été sollicité.es par courriel, au mois de décembre 2020, par l’association CLASCHES (Collectif anti-sexiste de lutte contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur) qui vient de se créer sur le périmètre de Marseille et Aix. Cette association, reconnue et financée (matériel de prévention et d’information) par le MESRI, référencée sur son site, a demandé au CHSCT son soutien pour une reconnaissance officielle par AMU.

Le CLASCHES demande à pouvoir accéder aux différents sites de l’université pour y tenir des stands réguliers (à l’image du Planning Familial sur le site Schuman ALLSH) et à être référencé sur la page dédiée du site internet d’AMU.

Le CHSCT soutien cette démarche et demande en conséquence au Président d’y répondre favorablement.

Vote :
Pour : CGT, FO
Abstention : CFDT, SNPTES, UNSA
Avis rejeté

La VP égalité F/H a demandé à rencontrer l’association Clasches

  • Quelques données sur la situation sanitaire à AMU par rapport au Covid

- 99 déclarations depuis le 4 janvier : 25 positifs, 44 cas suspects, 50 cas contacts.
Nouvelle livraison de masques en tissus lavables, en cours depuis le 5 janvier : 15
- 800 masques en tissus réutilisables (lavables 50 fois), 2 masques par personne.
- Des campagnes de dépistage vont commencer sur les campus.

  • Vos représentants CGT au CHSCT d’AMU

laurent.autissier@univ-amu.fr
cedric.bottero@univ-amu.fr
andre.madonna@univ-amu.fr
bruno.ppouvelle@univ-amu.fr

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition