Menu ☰

Accueil > Syndicats > Pays de Loire > Université de Nantes > Le CTE (Le comité technique d’établissement).

mercredi 13 juillet 2022

Le comité technique d’établissement concerne l’organisation des services, à la différences des CP (commissions paritaires) qui, elles, s’occupent des personnels.

CR syndical CGT FERC SUP du CTE du 21 juin 22

Compte rendu syndical non exhaustif du Comité Technique d’Établissement du 21 juin 2022

La CGT vous rend compte de quelques traits saillants du dernier CTE.

Point 4 : réorganisations de services

Pôle « Humanités » : nous avons voté pour d’une manière unanime, car le projet qui nous a été présenté nous semblait respectueux des personnels.

IUT Nantes : abstention de la CGT. Il y a une forme de rationalisation, mais il y a beaucoup de précaires recrutés et l’évolution se fait vers toujours plus d’alternance, au détriment de la formation initiale, qui ne correspond pas aux valeurs de la CGT.

UFR Lettres et langage : unanimité pour, car création d’un poste en titulaire.

DAF : unanimité pour. Nous avons voté « pour », car le projet qui nous a été présenté, nous semblait respectueux des personnels.

IUT Saint-Nazaire : abstention. Création de postes, mais sans doute précaires.

SCD : rapatriement des services BU de l’INSPE. Abstention, car pas de changement apparent pour les collègues.

Service formation continue Pôle Santé : pour. Création d’un poste d’assistant-ingénieur, normalement titulaire.

Service universitaire Langues : unanimité pour, car création d’un poste de titulaire.

5) Cadrage et le principe de la révision des effectifs

Sur les principes de la révision, nous nous sommes abstenus (4 abstentions).
Sur les volumes des effectifs, nous avons voté contre (4 contre et 6 abstentions), parce qu’il n’y a pas d’augmentation des effectifs à hauteur des besoins. On court derrière un rattrapage dans les pôles (on s’appuie sur Nantes Université en créant surtout des postes par projets, sur des contrats précaires).

6) Charte d’action sociale pour les personnels

Unanimité pour. Mise à jour avec intégration des chèques culture (environ 10 euros).

7) Modification de la charte de gestion des contractuels et de la grille de rémunération

Abstention de la CGT (5 abstentions et 5 pour). Les grilles commencent toujours trop bas ! Revalorisation insuffisante.

8) RIFSSEP des BIATSS dans le cadre du PPCR

Revalorisation triennale de l’IFSE pour les B mise en place, et revalorisation dans le cadre de la LPR pour toutes les catégories : 92 millions d’euros par an pour les universités jusqu’en 2027 pour atteindre les objectifs de revalorisation.
L’année dernière, Nantes Université a favorisé la revalorisation des catégories C par rapport aux B et aux A. Cette année, ce seront les B qui seront concernés (Coût 134 000 euros). Mais aussi les A (79 700 euros).
Nous avons voté « contre », car nous avons considéré qu’on aurait pu augmenter tout le monde sur un taux moindre. Du coup, on saupoudre la revalorisation sans être certains que les enveloppes seront pérennes.