Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Pays de Loire > Université de Nantes > Conditions de travail, CHSCT central, CHSCT de site

Hygiène, santé, sécurité et conditions de travail, RPS, tout savoir pour lutter au jour le jour contre les organisations du travail délétères...

L’égalité professionnelle, politique sociale : juste des mots à l’Université de Nantes

lundi 29 novembre 2021

« Une crèche à l’Université de Nantes ?... Mais pourquoi faire alors que nous avons un superbe plan de l’égalité professionnelle rangé dans les fonds de tiroir dont il ne sortira pas ! ».

La CGT FERC SUP de l’Université de Nantes demandait, appuyée par SUD-Education, la mise à l’ordre du jour lors du prochain CHSCT d’Établissement (6 décembre 2021), de la question d’une crèche* à destination des personnels et des étudiant.es sur l’université de Nantes. C’est une question que nous avons déjà posée l’année dernière, comme SUD dans d’autres instances (CTE) : nous attendions la transmission d’un rapport sur le sujet, que la Présidence avait évoqué, pour reposer le problème en instances représentatives des personnels.
Aujourd’hui, on porte enfin à notre connaissance le rapport en question qui est une enquête réalisée par l’entreprise privée Babilou… mais on nous fait savoir que nous n’aurons même pas le droit de parler de ce sujet lors de la réunion de décembre : passons (ou pas) sur le mépris des représentant.es des personnels que ce refus met une nouvelle fois en lumière, qui en dit long sur la « gouvernance » de l’université de Nantes, qui se targue pourtant de porter une vision exemplaire en matière de dialogue social, d’inclusion, d’égalité, mais aussi de durabilité !
Voici comment elle traite ce qui pourrait être un projet concret d’amélioration des conditions de travail des jeunes parents qui travaillent ou étudient à l’université, au-delà des engagements creux dont sont farcis les plans d’action sur l’égalité des sexes produits par l’équipe présidentielle actuelle (comme par exemple l’obtention d’un label RH européen, la mise en place d’« un dispositif d’incitation aux innovations et publications scientifiques pour les chercheurs », positionner davantage les femmes sur… du tutorat !).
Lors de cette réunion du CHSCT, on aurait pu discuter de l’opportunité de construire cette crèche, ou de réserver des places dans d’autres structures, de co-construire ce projet avec d’autres établissements de la Fonction Publique, de discuter de la chose avec la Métropole nantaise… Eh bien, non !
Le dialogue social s’arrête là où il commence, pour cette Présidence. Il en va sur ce sujet comme de la mise en place du forfait mobilités durables, que notre université refuse, en toute illégalité, de mettre en place.
Nous appelons les personnels et les étudiant.es à contacter la CGT et SUD-Education** pour partager les problèmes de gardes d’enfants qu’ils rencontrent, pour témoigner de leurs besoins, de leur vécu en la matière.

*Des crèches dans les universités ? On en trouve sur beaucoup de sites universitaires : Caen, Perpignan, Rennes, Toulouse, Paris-Dauphine, Paris, Rouen, Lille, Clermont-Ferrand, Lyon 2, Dijon, Bordeaux, etc.

** bureau-fercsup-nantes@sympa02.cgt.fr et Syndicat.Sudeducation@univ-nantes.fr

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition