Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Occitanie > CGT-UT2J • Université Toulouse Jean Jaurès

Les infos du syndicat CGT FERC Sup de l’Université Toulouse Jean Jaurès.

Le masque obligatoire ne doit pas servir d’alibi à la protection des salarié·es

lundi 24 août 2020

Chères et chers collègues,

En ce jour de reprise pour certaines et certains d’entre nous, la CGT espère que ces vacances ce sont bien passées pour tout le monde et que la reprise pourra se faire dans les meilleures conditions possibles malgré les conditions particulières de cette rentrée 2020.

Pour la CGT, ni catastrophisme (que la présidence s’exprime ou non, elle reste responsable de la santé et la sécurité des personnels sur leur lieu de travail en toutes circonstances) ni angélisme (il ne suffit pas d’écrire que la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses sont prioritaires pour que ce soit vrai dans le réel du travail) en cette rentrée 2020.

Pour que chacun et chacune puisse "conduire [les] missions de formation et de recherche malgré la complexité du contexte", il faut que la présidence crée les conditions pour que cela soit possible pour tous et toutes, sur tous les campus de l’établissement, pour tous les personnels quel que soit leur statut dans le travail (titulaires, contractuel·les et personnels extérieurs de sociétés prestataires).

La CGT rappelle à cette occasion que les missions de formation et recherche ne pèsent pas sur les personnels mais sur l’établissement et qu’à ce titre, l’employeur doit aux travailleurs et travailleuses les moyens du travail. Il en a l’obligation et les personnels n’ont pas à palier les carences de l’établissement si on ne leur donne pas ces moyens du travail.

Depuis la dernière année universitaire, les conditions et les règles n’ont donc pas changé : notre employeur, la présidente de l’université et le président du CHSCT, sont toujours responsables de la santé et la sécurité des travailleurs et travailleuses de l’établissement sur leur lieu de travail (sur campus et au domicile si travail à distance) et ils doivent leur donner les moyens de leur travail.

Pour mémoire,
notre syndicat a mis en place une démarche qui reste d’actualité et est toujours en vigueur. Vous pouvez retrouver tous les éléments de notre Manuel CGT de RÉSISTANCE ordinaire ici : http://resistance.cgt-utm.net
N’hésitez pas à solliciter la CGT de l’établissement si nécessaire pour un conseil ou pour la mise en œuvre de cette démarche.

Si l’an dernier nous avons réussi à arracher la mise en place de l’évaluation des risques professionnels dans l’établissement après plusieurs années d’inaction de la part des directions successives, nous devons désormais tout mettre en œuvre pour que cette évaluation des risques professionnels ne se transforme pas en une simple formalité administrative. Cela doit déboucher sur des mesures de prévention et des organisations adaptées très concrètes. Il ne suffit pas d’avoir déplacé quelques bureaux dans l’objectif que les règles de distanciation physique soient respectées pour que le travail de prévention soit réalisé. Cette prévention doit aller jusque dans les moindres détails de votre organisation du travail et le port du masque - désormais obligatoire - n’est qu’un aspect particulier et très parcellaire de la politique de prévention qui doit être élaborée et menée. Ces masques doivent d’ailleurs être fournis par l’établissement.

Il faut rappeler que le port du "masque chirurgical" ne protège pas du virus, il empêche seulement les personnes potentiellement infectées de contaminer leur entourage. Le port du "masque chirurgical" n’exonère donc en rien l’employeur de ses obligations en matière de prévention du risque et de protection de la santé et de la sécurité des travailleurs et travailleuses sur leur lieu de travail.

Rien ne sert de faire croire que les individus et leur comportement seraient à l’origine de la propagation du virus. Cette responsabilité reste du ressort des autorités politiques du pays et de nos chef·fes d’établissements.

Au lendemain de la rencontre avec la ministre du travail, ce mardi 18 août 2020, la CGT a rappelé ses propositions et exigences pour assurer la protection des travailleurs et travailleuses au-delà du port du masque : https://ufsecgt.fr/spip.php?article7916

En cas de difficultés sur votre lieu de travail ou dans votre organisation du travail n’hésitez pas à solliciter le syndicat CGT de l’UT2J.

La prochaine réunion du CHSCT est programmée le 3 septembre 2020.
Vous pouvez toujours suivre les comptes rendus de mandats de la CGT ici : http://chsct.cgt-utm.net

En souhaitant une bonne reprise à tou·tes celles et ceux qui reprennent leurs activités professionnelles dès aujourd’hui ou dans les prochains jours ainsi qu’une bonne continuation pour tou·tes celles et ceux qui peuvent encore profiter de quelques jours de repos.

Le syndicat CGT de l’UT2J

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition