Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Normandie > Université et INSA Rouen

Blog du syndicat CGT université et INSA Rouen

L’enseignement supérieur et la recherche à vendre : en Normandie et à Rouen aussi !

dimanche 20 mars 2022

Rassemblement lundi 21 mars à 16 h 45 devant le siège de la Métropole Rouen Normandie, 108 allée François Mitterrand, à Rouen.

Depuis plusieurs mois, les signes de la privatisatisation de l’enseignement supérieur et de la recherche ESR public apparaissent de plus en plus nombreux. Après avoir fait entrer dans les COMUE, puis dans les regroupements plus ou moins expérimentaux, des établissements privés d’enseignement supérieur post-bac tels que les différents instituts catholiques, des écoles d’art, de commerce ou de management, le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation MESRI se plait aujourd’hui à distribuer des visas et des grades à des formations sponsorisées par quelques grandes entreprises ou à des établissements privés hors de prix, et à en faire une promotion éhontée, contre l’avis de la plupart des organisations représentantes des personnels ou des étudiant·es.

Lire le communiqué de la CGT FERC Sup.

Ces formations privées qui n’ont pas à apporter le gage de leur qualité entrent en concurrence directe avec celles du public reconnues. Leurs installations sont largement financées par de l’argent de l’État ou des collectivités territoriales. Le MESRI entretient même une confusion sur la dénomination des diplômes (Licence ou Bachelor, Master ou Mastère, …), sur la poursuite d’étude après un diplôme, sur les frais d’inscription souvent exorbitants et cachés.

En Normandie, l’exécutif régional promet l’installation d’un nouvel établissement privé chaque année. Alors qu’on constate un fort déficit de diplômé·es sur le territoire, accéder aux études supérieures serait synonyme d’endettement pour les jeunes normands issus d’un milieu social défavorisé. Dans le même temps, l’insuffisance des dotations de l’État et l’absence de contrat de plan état-région CPER bloquent tous les investissements indispensables aux établissements publics pour faire face à l’augmentation des effectifs ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail et d’étude.

La Métropole Rouen Normandie souhaite s’associer à la Région Normandie pour subventionner à hauteur de 11 millions d’euros l’ouverture d’un campus porté par l’Institut catholique de Paris ICP. Outre les questions d’éthique et d’objectivité que soulèvent une formation dispensée par un établissement religieux, une année d’étude coûtera 8 000 euros. Le conseil métropolitain se réunira le lundi 21 mars pour se prononcer. L’ICP sera une seconde fois évoquée dans l’ordre du jour puisqu’elle est la co-tutelle du réseau UniLaSalle qui demande le soutien financier de la Métropole pour créer une école vétérinaire privée.

Lire le communiqué unitaire appelant à la mobilisation.

Le manque de moyen de l’ESR public ne doit pas être un prétexte pour organiser sa marchandisation.

Au contraire, il faut un investissement massif dans l’ESR public seul capable de répondre aux enjeux liés à la recherche, aux qualifications de haut niveau comme aux exigences d’émancipation de la jeunesse.

Pour contacter la CGT Université & INSA de Rouen ou se syndiquer : sees-cgt@univ-rouen.fr
Au bout de ce lien, le site de la CGT Université & INSA de Rouen.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition