Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Nord-Pas-de-Calais-Picardie > Université Lille

CGT - Université de Lille

mardi 21 janvier 2020, journée "tête de veau"

mardi 21 janvier 2020

Face au pouvoir autoritaire de « Macron le Petit », face aux violences policières, face au déni de démocratie, face à l’injustice d’une politique violemment anti-sociale, face à la médiocrité crasse :

La mobilisation des citoyens commencée le 5 décembre 2019 continue !

Faut-il rappeler que Macron ne représente que 18 % des inscrits (12 % de la population) ? Mal élu, il ne l’a pas été sur son programme mais pour la seule et simple raison que son adversaire était Marine Le Pen, du Rassemblent National, un parti né en 1972 de la fusion des groupuscules d’extrême droite. Le seul mandat de Macron était de lutter contre cette extrême-droite.

Le Président de l’Université de Lille, Jean-Christophe Camart, ne s’était pas privé de nous le rappeler, en appelant clairement à voter Macron. Macron était aussi son candidat préféré , comme le montre cette touchante photo de famille prise avant le 1er tour de 2017, avec Macron et une foultitude de Présidents d’Université, dont JC Camart...

Après ce coup de force légal mais illégitime, le pouvoir en place se caractérise logiquement par son refus obstiné de discuter, dialoguer, négocier avec les travailleurs :

• refus de négocier la hausse du temps de travail ou les fusions de composantes pour Camart
• refus de négocier, par exemple, l’ajustement des salaires dans la fonction publique, l’ordonnance sur les établissements expérimentaux dans l’ESR (« l’université - cible » ULNE), et, bien entendu, refus de négocier la liquidation de notre système de retraite et demain la LPPR pour Macron !

Face à cette surdité, face à ce mépris de classe, plus que jamais, la lutte continue ! Voici, parmi beaucoup d’autres, quelques initiatives militantes, festives, ou les deux, auxquelles vous êtes tous invités à participer :

Mardi 21 janvier 2020, AG des personnels de la FST – Ulille
12h30, amphi Bohr, bât. P1, Cité Scientifique

Mardi 21 janvier 2020, AG des personnels LEA – IMD
12h, Amphi A,site de Roubaix, métro JB Lebas

Mercredi 22 janvier 2020, 18h, Voeux des grévistes ULille
Bourse du travail, 254 Bd de l’Usine, Lille – Fives
Musique, spectacles, petite restauration
Venez en famille...

Jeudi 23 janvier 2020, 18h30, Porte de Paris à Lille
Retraite aux Flambeaux, Manifestation nocturne

Vendredi 24 janvier 2020
Journée de grève générale nationale
Manifestation 14h30, Porte de Paris à Lille

On lâche rien !
Pas de retrait, pas de rentrée !

«  Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.  », article 35 de la constitution de 1793, (https://www.conseil-constitutionnel.fr/les-constitutions-dans-l-histoire/constitution-du-24-juin-1793)

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition