Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Nord-Pas-de-Calais-Picardie > Université Lille

CGT - Université de Lille

Les voeux et les revendications de la CGT-Lille1 pour 2016

lundi 11 janvier 2016


La CGT - Lille1 souhaite à tous les personnels de l’université - Lille1 une bonne et joyeuse année 2016.

Ses militants continueront en 2016 de vous informer, d’organiser des initiatives et des luttes, de pousser la direction à négocier (ce qu’elle s’entête à refuser s’agissant de la fusion des universités Lille1, 2, 3 par exemple) afin de défendre les intérêts de tous les travailleurs de Lille1.

2016 sera une année charnière, après la ComUE et avant la fusion, et nous vous présenterons dans une lettre d’information plus complète le point sur la situation. Pour aujourd’hui et pour ces voeux, nous nous contenterons de vous proposer une liste à la Prévert, non-exhaustive, de quelques une de nos revendications pour 2016 :

* vers les 32h à Lille1 et la conquête de l’ARTT pour tous (à commencer par 15 jours d’ARTT par an et pour tous), l’ARTT qui continue, à Lille1, d’être appliquée à la tête du client, sans suivi, ni bilan, ni contrôle...

* la politique indemnitaire, sur une base de 25% du salaire net indiciaire pour tous avant l’intégration complète dans le salaire par des négociations au plan national avec la ministre de la Fonction Publique. Nous agissons et intervenons pour que les 330 000 € supplémentaires prévus pour les primes en 2016 profitent de façon juste à tous les travailleurs.

* dans cette esprit, nous continuerons la lutte entamée depuis un an contre le RIFSEEP, localement par l’AG du 2 juin 2015 et la campagne de pétition. Si vous ne l’avez pas encore fait, signez la pétition intersyndicale en ligne .

* dans cet esprit toujours, nous continuerons, autant qu’il le faut, à mener des actions comme l’envahissement des trois CA le 15 octobre 2015 pour obliger nos directions à nous entendre.

* la prime de fin d’année (catégories C et B) étendue à tous les contractuels , ainsi que le bénéfice des revalorisations des grilles de catégories B et C en 2013 et 2014 ; la Direction Général des Services, lors d’une entrevue entre la CGT-Lille1 et la Présidence, a chiffré cette revendication à 130 000 €, soit 0.04% du budget consolidé de Lille1 seulement.

* la résorption de la précarité à l’université. Celle-ci s’accroît d’année en année malgré le dispositif Sauvadet de titularisation et au mépris des personnels qui cumulent des années de travail précaires avec des droits restreints. Il est à craindre que l’extension du dispositif Sauvadet prévu dans la loi de déontologie des fonctionnaire en 2016 ne suffise pas à cette résorption. La CGT-Lille1 exige depuis 2009 la création d’une commission des contractuels, sous contrôle du Comité technique en en lien avec la CCP-ANT, et qui aurait pour mission de contrôler les conditions de recours à l’emploi contractuel, la mise du poste à la mobilité des fonctionnaires avant toute ouverture d’un poste contractuel, le contrôle des conditions de recrutement des contractuels, le contrôle des droits des contractuels (progression, formation, congés, primes,...)

* pouvoir travailler au chaud en hiver et au frais en été , dans des locaux bien éclairés, aérés, avec des espaces de convivialités, des douches dans tous les bâtiments (pour les travailleurs cyclistes par exemple, pour ne pas confiner le développement durable aux seuls p’tits moutons...)

* l’accès à des vestiaires sains, secs, et chauffés, pour tous les travailleurs concernés  ; la situation intolérable des travailleurs des espaces verts, condamnés à respirer dans leurs vestiaires les fumés de diesels, doit cesser avant la fin de l’hiver !!! S’appuyer sur le CHSCT (permanence tous les 1er et 3ème jeudi du mois de 12 à 14h, bureau 204, bât M1, representant-du-personnel-au-chsct@univ-lille1.fr) pour avancer sur ces questions.

* le droit pour chaque travailleur d’être informé puis consulté sur l’organisation du travail au plus prêt de son métier et de son service. Car à la CGT, nous sommes convaincu que ce sont les travailleurs eux-même qui connaissent le mieux leur métier.

* une politique d’action sociale toujours plus dynamique avec des moyens qui continuent à progresser ( +8000 € en 2015 soit +20%, c’est un début, nous revendiquons 150 000 € dès 2017, 1% de la masse salariale à l’horizon 2020 ) afin d’aider tous les travailleurs à accéder aux pratiques culturelles, sur le lieu et le temps de travail comme en dehors, aux loisirs et aux vacances. Pour cette dernière, comme nous l’avons proposé, du temps pourrait être dégagé pour que les personnels puissent profiter, échanger, partager des moments basés sur la culture.

* La construction d’une Maison des Personnels au centre du Campus, afin de permettre aux personnels de se rencontrer, d’échanger, de partager et de construire ensemble des projets de toute nature (musique, danse, peinture, modélisme, ...) et contribuer ainsi au développement de chacun par le travail.

* lutter contre cette ComUE LNdF qui, avec son Président intérimaire, continue à s’enfermer dans un autisme social toujours plus insupportable ; après avoir refusés d’écouter les revendications des organisations de salariés unanimes sur les membres de la ComUE et la présence de la Catho, les Présidents des établissements membres ont décidé, entre eux, sans consultation, que les trois membres du Conseil d’Administration représentant le monde économique seraient .... trois patrons. Dans une vision très XIXè siècle, le Président de la ComUE considère sans doute que les organisations syndicales ne doivent pas être représentées au sein de la ComUE et que les travailleurs sont justes bons à se taire et à retourner dans leurs ateliers !!! Pire, parmi ces trois patrons figure la patronne de La Redoute, très expérimentée en plans sociaux (après les 50 suppressions de postes en 2016 à Lille1, combien en 2017, en 2018 ???)

En 2016, rejoignez-nous, faites nous part de vos idées, de votre quotidien au travail, pour construire, avec nous, collectivement, une université centrée sur ses personnels et ses étudiants plutôt que sur de pseudo-projets de restructuration permanente, illisibles et dangereux...

Dès aujourd’hui, retrouvez-nous dans l’émission Derrière la Vitrine sur les ondes de Radio Campus Lille, 106,6 MHZ , émission consacrée justement à l’élaboration et à la présentation de notre cahier de revendications, local comme national.

A très bientôt pour une lettre plus circonstanciée sur les derniers CA / CT / CHSCT.

En encore une fois Tous nos voeux pour l’année 2016

Pour la FERC-sup CGT Lille1
Dominique Sanctorum, Secrétaire Général

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition