Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Île de France > Université Paris 9 • Dauphine

Les infos du syndicat CGT FERC Sup de l’Université Paris 9 - Dauphine

Des moyens face à la reprise épidémique !

vendredi 3 décembre 2021

Conformément à l’avis n°6 adopté le 1er décembre 2021 au Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de l’université, la CGT Dauphine demande que notre établissement mette en place tous les moyens nécessaires pour limiter la diffusion des différents variants du Covid19.

Pour cela, la CGT Dauphine demande que l’administration relance une campagne d’information sur les gestes barrières et la vaccination. De plus, les températures chutant, l’aération est rendue plus difficile. C’est pourquoi la CGT Dauphine demande l’installation de capteurs CO2 fixes dans les locaux de l’université (salles de cours, amphis, espaces de restauration, bibliothèques, lieux de vie et de passage), avec une lecture accessible aux agent·e·s et aux usager·e·s passant à leur proximité, ainsi que la mise à disposition de ces données à travers une interface web.

Par ailleurs, la CGT Dauphine déplore l’insuffisance des effectifs de la médecine de prévention à l’université Paris-Dauphine.

En effet, depuis plusieurs années, nous constatons que la médecine de prévention de l’université Paris-Dauphine est sous-dotée avec un médecin de prévention qui était présent 1 jour sur 5 et une seule infirmière pour un effectif d’au moins 1000 agents permanents et plus de 2000 chargés d’enseignement vacataires. L’université est actuellement dépourvue de médecin de prévention, suite à son départ en décembre 2020.

Alors que la crise sanitaire aggrave les conditions de travail du personnel de l’université et les répercussions sur leur santé, nous nous inquiétons de la persistance de cette sous-dotation et de l’absence d’une procédure subsidiaire alors qu’il est indispensable d’avoir une équipe de médecine de prévention qui puisse répondre aux besoins du personnel.

La CGT Dauphine déplore que les avis du CHSCT ne soient pas communiqués à l’ensemble du personnel dans le délai d’un mois règlementaire, en particulier sur l’intranet de l’université. De surcroît, nous dénonçons l’absence dans un délai de deux mois de réponses du président du CHSCT à de nombreux avis émis par ce comité.

A Paris, le 2 décembre 2021

La CGT Dauphine

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition