Menu ☰

Accueil > Syndicats > Île de France > Université Paris 8 • Vincennes-Saint-Denis > Paris 8 • Communiqués 2020-2021

dimanche 25 octobre 2020

Communiqués de la CGT FERC Sup Paris 8 (année 2020-2021).

Paris 8 • C’est intolérable, Mme La Présidente, dites-leur !

Mme la Présidente de l’Université,

Nous, représentant·es CGT des personnels de l’Université de Paris 8, vous sollicitons en tant que représentante de notre université auprès de l’État, pour vous demander de réagir au nom de tous et toutes aux propos inqualifiables tenus par le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, le vendredi 23/10/20 sur l’antenne d’Europe 1.

En désignant la présence d’une idéologie "islamo-gauchiste" à l’Université, le ministre franchit plusieurs lignes rouges que notre institution se doit de défendre avec vigueur.

Il s’agit tout d’abord d’un propos diffamatoire visant toute une catégorie d’agent·es du service public, ce qui est évidemment inacceptable de la part d’un Ministre.

Il s’agit ensuite d’une attaque qui participe de la désagrégation en cours de la qualité intellectuelle du débat public. En employant cette expression floue, sans référent précis, ne désignant aucune réalité documentée, le Ministre joue le jeu de l’obscurantisme et de la "post-vérité" et se rend complice de la dissolution de nos espaces de débat démocratiques. L’attaque est d’autant plus terrible qu’elle vise l’Université, justement garante du maintien de l’esprit critique, de la rationalité, et de l’honnêteté intellectuelle des discours qui circulent dans la sphère publique.

Enfin, et cela nous semble être la faute la plus grave du Ministre, le terme employé est directement pioché dans le registre des expressions de combat de l’extrême-droite la plus idéologique. L’emploi de ce vocabulaire qui provient très clairement de l’autre côté du "Front Républicain" est indigne des valeurs de la France et ne peut être accepté de la part d’un Ministre. Banaliser de tels termes et les jeter sciemment en pâture aux commentaires médiatiques, ne peut que susciter des débats dangereux, voire constituer une forme d’incitation à la haine.

Pour toutes ces raisons, nous, personnels de l’Université de Paris 8, vous demandons solennellement de publier un communiqué réagissant à ces propos et demandant expressément la démission du Ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer.

CGT FERC Sup Paris 8, le 24 octobre 2020.