Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Île de France > Établissement public Campus Condorcet

Établissement public Campus Condorcet

Grève sur le campus de Condorcet le 23 novembre 2021

mardi 23 novembre 2021

Une assemblée générale réunissant le personnel travaillant pour l’EPCC s’est tenue jeudi 18 novembre, suite au dépôt du préavis de grève par les trois organisations syndicales représentatives des agents de l’EPCC (SNPTES, FO, SGEN-CFDT).

Les 54 agents présents on voté à l’unanimité la grève pour la journée du 23 novembre.

Suite à cette assemblée générale, les représentants du personnel ont eu rendez-vous avec le Président de l’EPCC, qui a dit comprendre les revendications du personnel, mais n’a pu y répondre favorablement.

Rendez-vous sont donc donnés mardi 23 novembre :
- à 09h00 : à tous les agents grévistes devant le Centre de colloques pour distribuer des tracts et faire connaitre le mouvement au résident.e.s et étudiant.e.s du Campus
- à 12h30 : à tous les agents, aux résident.e.s et aux étudiant.e.s à l’entrée Sud du Grand équipement documentaire.
- à 14h30 : à l’ensemble des agents de l’EPCC en Salle 100 (rez-de-chaussée du Centre de colloques) pour une assemblée générale (afin de décider de la suite à donner au mouvement).

Pour rappel :

La grève est un droit. Vous n’avez pas à vous déclarer gréviste (car il n’y a pas de service minimum à l’EPCC).
C’est à la direction de votre établissement de constater votre absence. L’agent ou le salarié n’a pas à prévenir son administration ou employeur de sa décision de se mettre en grève avant que celle-ci ne débute. C’est à l’autorité ou à l’employeur concerné d’établir l’absence de l’agent ou du salarié lors de la grève.
Si vous êtes encadrant gréviste, vous n’avez pas l’obligation de venir pointer les absent.es ces jours-là.
Personne n’a le droit de vous empêcher de faire grève. Par exemple, votre hiérarchie n’a pas à vous demander de changer vos horaires pour arranger le service. De même, personne ne doit faire pression ou vous influencer pour vous empêcher de faire grève, en prétextant, par exemple, que vous êtes indispensable dans le service.
Les personnes qui estimeront avoir été recensés à tort comme grévistes pourront apporter la preuve, par tous moyens à leur disposition, qu’ils ont normalement accompli leur service pendant la durée de la grève.
Par ailleurs, si la retenue a été effectuée à tort, l’agent a droit au remboursement des sommes irrégulièrement perçues ainsi qu’au versement d’intérêts moratoires.

Il est demandé à l’administration, dans le respect de la circulaire du 30 juillet 2003, que ce recensement des agents grévistes se déroule dans la plus grande transparence possible (caractère accessible de l’information afin que les agents puissent être à même de vérifier individuellement leur éventuelle inscription) et que les mesures de communication relatives aux retenues sur rémunération, si les retenues sont appliquées, soient réalisées suffisamment tôt.

section CGT SNTRS

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition