Menu ☰

Accueil > Syndicats > Auvergne-Rhône-Alpes > Université de Grenoble

mardi 12 mai 2020

Syndicat CGT Université de Grenoble

Congés imposés à l’UGA

Le gouvernement a décidé, de manière unilatérale et sans aucune concertation, d’imposer que les personnels en ASA pendant la période de confinement se voient retiré des jours d’ARTT ou de congés.

À l’UGA, ces jours d’ARTT ne seront pas pris de manière rétroactive avant le 16 avril, par reconnaissance du fait que cette situation d’ASA est subie et non choisie par les personnels. Seuls 5 jours sont imposés entre le 17 avril et le 24 mai (date théorique de fin de l’« état d’urgence sanitaire »). Pour les personnels en télétravail, le principe reste que ces congés sont « recommandés » par l’établissement : votre chef de service n’a pas à vous imposer vos congés (sauf dans le cadre d’un calendrier de fermetures de services établi avant la crise sanitaire).

En comité technique du 17 avril, les représentant·e·s du personnel ont adopté la motion suivante à l’unanimité (CGT - FO - FSU - SGEN CFDT - SNPTES - UNSA) :

« La mise en œuvre de l’ordonnance du 15 avril 2020 ayant été décidée sans aucune consultation des organisations syndicales, imposant une réduction des congés punitive et malvenue en cette période inédite dont les agents publics ne sortiront pas indemnes, doit être retirée tant qu’aucune négociation n’ait été organisée au sein de l’administration centrale. Par ailleurs, les femmes risquent fort d’être une fois de plus discriminées, notamment parce que ce sont elles très majoritairement qui se retrouvent en position d’ASA pour la garde des enfants. L’application de cette ordonnance ne peut pas être laissée à la seule décision arbitraire des chefs de service sans a minima des critères objectifs prenant en compte la diversité des situations des collègues, sans un suivi de cette application et sans un droit de recours des collègues. »