"Pour un Service public national d'Enseignement supérieur et de Recherche laïque, démocratique et émancipateur"

Menu ☰

Accueil > Syndicats > Auvergne-Rhône-Alpes > INSA de Lyon

lundi 11 décembre 2023

Page web de la CGT FERC Sup de l’INSA Lyon

Pétition sur les restaurants INSA LYON (Initiative des étudiants)

La CGT Ferc Sup INSA Lyon apporte son soutien à l’initiative des élu·es étudiant·e·s du CA de dépôt d’une pétition sur le site de l’Assemblée Nationale visant à demander à notre ministère de tutelle un financement légitime des activités de restauration et d’hébergement qu’opère notre établissement. En effet, l’INSA Lyon ne reçoit pas de subvention du Ministère pour ces activités de service public, à l’image des CROUS par exemple. Malgré les nombreuses démarches effectuées par l’établissement auprès des ministres successifs depuis de nombreuses années, force est de constater que ces négociations sont restées au point mort.

Dans un contexte de précarité étudiante grandissante, assurer un logement et une alimentation accessible à tou·te·s est un enjeu essentiel pour permettre aux élèves d’étudier dans de bonnes conditions. Nous vous invitons à signer cette pétition pour manifester votre soutien à la communauté étudiante.

https://petitions.assemblee-nationale.fr/initiatives/i-2025
Ci-dessous le message des Elus étudiants :

Bonjour à toutes et tous,

Les élus étudiants avaient diffusé il y a deux semaines une lettre du député de notre circonscription adressée à Madame la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Cette lettre l’interpelle sur la situation critique des résidences et restaurants de l’INSA Lyon. Elle rappelle l’important déficit (1.6M€/an) ainsi que les efforts considérables consentis par les étudiants (hausse tarifaire de 8% en 2022 et de 7% en 2023 là où les tarifs CROUS sont gelés). Le député soutient notamment, à la demande des élus étudiants, l’INSA dans sa demande motivée pour que lui soit reconnu son statut singulier d’opérateur de vie étudiante afin que nous puissions bénéficier du repas à tarif social (3€30/1€).

Le ministère devrait prochainement rendre sa décision sur ce sujet. Cependant, les derniers éléments portés à notre connaissance en CA nous font craindre que cette décision ne nous sera pas favorable.

Par ailleurs, le programme "vie étudiante" du Projet de Loi de Finance 2024 nous conforte dans cette crainte. En effet, n’apparaissent ni les crédits nécessaires pour un subventionnement direct de l’INSA (piste initiale) ni le budget nécessaire pour un conventionnement CROUS (i.e : l’INSA gèrerait toujours les restaurants mais recevrait une subvention via le CROUS de Lyon).

Pour rappel des ordres de grandeur, un forfait 5/7 liberté (forfait INSA le plus populaire) coûte actuellement 175€/mois (petit déjeuné exclu, soit 4€78/repas). La mise en place des tarifs sociaux matin et soir permettrait de faire payer les non boursiers 121€/mois (54€ d’économie) et les boursiers 37€/mois (138€ d’économie). Soit des économies annuelles de 1 247€ pour les boursiers et 488€ pour les non boursiers !

Nous vous redisons notre profonde détermination à répondre à ce problème le plus rapidement possible car nous n’oublions pas les étudiants et les familles qui se serrent la ceinture à cause de ces forfaits. En premier lieu, les étudiants boursiers qui renoncent au repas à 1€ pour manger avec leurs amis au RI.

Aujourd’hui nous avons besoin de vous !
Nous venons de publier une pétition, nous vous invitons à la signer ici :
https://petitions.assemblee-nationale.fr/initiatives/i-2025

Plus nous sommes à signer, plus nous montrerons aux décideurs qu’il ne s’agit pas d’une simple demande "comptable" portée par la direction mais d’un besoin unanime de la communauté INSA, et plus la décision pourra nous être favorable. Nous vous invitons donc à la partager autour de vous. Notamment aux familles également concernées par ces efforts financiers.

Nous continuerons nos différents efforts pour améliorer les conditions de vie des étudiants afin de garantir l’égalité des chances et diminuer la précarité étudiante.

Nous restons disponibles pour tout complément et nous vous remercions d’avance pour votre soutien,
Vos élus étudiants au CA et au CE
Le président du CVC

FAQ sur la pétition :
- Je n’ai pas la nationalité Française, puis-je signer ?

Oui, si vous êtes domicilié en France.

- Pourquoi le site de l’Assemblée Nationale pour la pétition ?
Le site de l’Assemblée permet une meilleure visibilité par les décideurs. De plus, il s’agit d’une plateforme open-source conservant le minimum de données personnelles et offrant une vraie transparence contrôlée à ce sujet. Il s’agit de la seule plateforme qui permet de garantir l’anonymat des signataires tout en prévenant la fraude. Ce n’est pas le cas des autres plateformes de pétitions qui collectent les mails et rendent les noms des signataires visibles par les auteurs de la pétition. Ici, la plateforme garantit l’anonymat des signataires. En effet, lors de votre première connexion, un identifiant aléatoire est généré et utilisé pour vous identifier à la place de votre identité. Il est techniquement impossible de remonter vers votre identité à partir de cet identifiant. Seuls les auteurs, qui ont une procédure d’inscription différente, sont identifiés.

- Le site me demande de me connecter via FranceConnect, qu’est-ce que cela implique ?

FranceConnect est un service d’authentification centralisé totalement distinct de la plateforme de pétition de l’Assemblée. Lorsque vous vous connectez, FranceConnect génère un identifiant aléatoire qui vous authentifie sur la plateforme et vérifie que vous êtes majeur. Si FranceConnect connaît votre identité, il ne la transmet pas au site de l’Assemblée et ne sait pas quelles pétitions vous avez signé. Cette technologie permet d’éviter les doublons et les fraudes tout en garantissant l’anonymat. Le site de l’Assemblée n’a techniquement aucune possibilité de remonter jusqu’à l’identité des signataires. Vous trouverez plus de détails à ce sujet sur les CGU de l’application de pétition de l’Assemblée.

Si vous n’avez jamais utilisé FranceConnect :
https://franceconnect.gouv.fr/franceconnect