Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève du 24 février au 22 mars 2020

Préavis de grève du 1 er au 29 février 2020

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes > Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA)

Syndicat CGT FERC Sup Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA)

AG des personnels mardi 20 mars à 12h30 pour préparer la grève du 22 mars

lundi 19 mars 2018

En préparation de la journée du jeudi 22 mars

 

GREVE et MANIFESTATION de la Fonction Publique,


 à l'appel de la CGT, FSU et FO

AG des personnels le mardi 20 mars

12h30 à 13h30

 Amphi 3 LLSH

(intervention d’un cheminot palois)


Voir l'appel départemental intersyndical




Les rasions CGT pour participer à la journée du 22 mars et à l'AG préparatoire du mardi 20 mars

Jeudi 22 mars est une journée de grève nationale et de manifestations dans la fonction publique à l'appel de la quasi-totalité des organisations syndicales à laquelle s'associeront d'autres professions (énergie, commerce, ...) et les cheminots dont les droits sociaux sont attaqués.

Depuis des années maintenant nous subissons la politique d'austérité des gouvernements successifs. Le gouvernement Macron continue dans cette voie en maintenant le gel du point d'indice, en prévoyant la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires et en augmentant la CSG. Ce sont donc à nouveau les services utiles à la population dont les budgets vont baisser et les travailleurs de ces établissements dont l'université fait partie qui vont voir leurs conditions de travail se dégrader. A l'UPPA, cette politique se traduit déjà par les suppressions de nombreux postes et qui ne feront que s'accentuer par la restructuration actuellement en cours.

En parallèle le gouvernement MACRON s'attaque aux cheminots en détruisant le peu de protections qui leur reste. En cherchant à les faire passer pour des privilégiés, le gouvernement cherche à les isoler du reste des travailleurs alors qu'en réalité en s'en prenant à eux il s'en prend à nous tous. Ce gouvernement cherche à nous faire accepter l'idée qu'avoir un emploi stable c'est de l'histoire ancienne et que désormais tout le monde doit accepter la précarité et la flexibilité. Cette offensive donc concerne l'ensemble du monde du travail.

Ces attaques sont d'autant plus inadmissibles lorsque l'on apprend que les actionnaires du CAC 40 se sont partagés 93,4 milliards d'euros en 2017 soit 24 % de plus qu'en 2016. S'il existe des privilégiés dans cette société ce sont bien eux !

Le 22 mars nous devons dire collectivement que nous n'acceptons pas cette politique en étant en grève et en participant aux manifestations.

Pour en discuter, rendez-vous pour une Assemblée Générale du personnel mardi 20 mars à 12h30 amphi 3 de l'UFR Lettres à l’appel des syndicats CGT, FO et FSU de l’UPPA.


CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition