Menu ☰

Accueil > Syndicats > Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes > Université Bordeaux

mardi 5 juillet 2022

Site web de la CGT FERC Sup de l’université de Bordeaux

Agir pour l’augmentation et l’équité salariale

Mesdames, Messieurs,

Le syndicat CGT FERC Sup de l’université de Bordeaux dépose un préavis de grève sur la journée du 30 juin 2022. Les contractuels représentent aujourd’hui à l’université de Bordeaux 43% des emplois Enseignant, Enseignant-chercheur (dont 1% de CDI et 42% de CDD) et 39% de l’emploi BIATSS (dont 11% de CDI et 28% de CDD). Avec la probable mise en place des CDD de projets et des CDI de mission, ces proportions ne feront hélas que s’aggraver.

Or, à travail égal et qualification égale, la rémunération des contractuels reste en moyenne très inférieure à celle des titulaires. Cette inégalité de traitement repose en partie sur des procédures de recrutement gré à gré opaques et arbitraires, sur des procédures d’évolution salariale inter et intra services très hétérogènes, et sur des grilles devenues obsolètes. Ainsi, malgré une montée en expertise et technicité des agents, malgré un engagement au travail très largement reconnu, leur rémunération reste bloquée !

Cette situation devient insupportable. Insupportable car générant chez les agents des sentiments de dévalorisation et de dépression propices à accentuer les risques d’épuisement professionnel. Insupportable car facteur de démotivation, générant de ce fait du turnover et impactant in fine tous les services.

Au regard de cette situation, dans un contexte d’augmentation générale des prix, le syndicat CGT FERC Sup de l’université de Bordeaux exige

1. Une revalorisation générale immédiate des salaires des contractuels.
2. Une équité salariale dans le traitement et le recrutement des agents contractuels tenant compte de l’expérience, des responsabilités et des compétences.
3. Une transparence sur les salaires via la définition de critères clairs et d’indices correspondants permettant à chaque collaborateur de comprendre son positionnement et d’anticiper ses évolutions salariales possibles.

Ce préavis concerne l’ensemble des personnels de l’université de Bordeaux. Il doit leur permettre de mener à bien toute action revendicative s’inscrivant dans le cadre de cette journée, et de participer aux différentes mobilisations prévues.

Recevez, Mesdames, Messieurs, l’expression de notre considération distinguée. Bien à vous