Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Personnels > Grilles indiciaires d’évolution des carrières des PRCE (professeurs certifiés (...)

Grilles indiciaires d’évolution des carrières des PRCE (professeurs certifiés ou professeur de Lycée professionnel affectés à l’université)

vendredi 15 novembre 2019

La page a été mises à jour en mars 2021

Voir évolution programmée des grilles d’ici 2021 dans l’article 5 du décret du 5 mai 2017 fixant l’échelonnement indiciaire de certains personnels enseignants

Professeur certifié de classe normale
Ech.INMBrut (euros) Durée
11ème 673 3154  
10ème 629 2948 4 ans
9ème 590 2765 4 ans
8ème 557 2610 3,5 ans
7ème 519 2432 3 ans
6ème 492 2306 3 ans
 5ème 476 2231 2,5 ans
4ème 461 2160 2 ans
3ème 448 2099 2 ans
2ème 441 2067 1 an
1er 390 1828 1 an
Professeur certifié Hors Classe
Ech.INMBrut (€) Durée
7ème 821 3847
6ème 806 3777 3 ans
5ème 763 3575 3 ans
4ème 715 3351 2,5 ans
3ème 668 3130 2,5 ans
2ème 624 2924 2 ans
1er 590 2765 2 ans
Prof. certifié de cl. Exceptionnelle
Ech.INMBrut (€)Durée
HEA3 972 4555
HEA2 925 4335 1 an
HEA1 890 4171 1 an
4ème 830 3889 au choix, > 3 ans
3ème 775 3632 2,5 ans
2ème 735 3444 2 ans
1er 695 3257 2 ans

Avancement d’échelon

A partir de 2017-2018, les modalités changent avec la réforme PPCR. Plus de notation mais des rendez-vous de carrière seront proposés aux collègues promouvables (échelon 6 et 8) avec possibilité de réduction d’un an du temps de passage de ces échelons.

Passage à la hors classe

Le PPCR réforme le passage à la hors classe et va créer une classe exceptionnelle.
Pour ces deux possibilités d’évolution, les collègues auront aussi des rendez-vous de carrière qui conditionneront, avec des critères peu explicités à ce jour, les passages de classe.

Nous revendiquons l’intégration des grilles hors classe et classe exceptionnelle dans la grille de classe normale. L’objectif étant d’assurer à tous les collègues un déroulement de carrière plus favorable et dans l’équité.

Reclassement

Vous êtes reclassé a minima à l’échelon correspondant à l’indice égal ou supérieur à celui détenu avec conservation de l’ancienneté acquise. Si cette ancienneté permet d’accéder à l’échelon supérieur, le reclassement est alors prononcé a minima à cet échelon sans report d’ancienneté. Voir le décret pour plus de détails.

Concernant les primes

Les PRCE peuvent toucher la PES (prime "statutaire"). Outre la faiblesse du traitement indiciaire, le niveau des primes est particulièrement bas.

La PES (Prime d’enseignement supérieur ) est versée à tous les PRCE.

Heures complémentaires

Les heures complémentaires (HC) représentant environ 4,18 heures de travail, elles sont rémunérées en-dessous du SMIC :

  • Cours magistral (hCM) : 61,35€ brut / hCM ;
  • Travaux dirigés (hTD) : 40,91€ brut / hTD ;
  • Travaux pratiques (hTP) : 27,26€ brut / hTP.
  • Notes :
    • Taux de conversion : 1hTD = 2/3hCM = 3/2hTP.
    • Ces rémunérations horaires sont indexées sur le point d’indice (cf. art. 3 de l’arrêté du 6 nov 1989).
    • Pour les EC fonctionnaires, les heures de TP sont comptabilisées comme des heures de TD dans leur service d’enseignement (i.e. 1hTP=1hTD en-dessous de 192hTD). Les heures de TP complémentaires (au-delà du service) sont rémunérées au taux ci-dessus (donc 1hTP vaut 2/3hTD au-dessus de 192hTD).
    • Pour certains personnels (ATER, doctorants, etc.), les hTD et hTP ne sont pas comptabilisées de la même façon (y compris dans leur service). Ces incohérences injustes datent d’une revalorisation partielle de la comptabilisation des heures de TP (uniquement dans le service des EC), qui n’a pas été répercutée dans tous les textes et pour tous les personnels...
  • Références : Arrêté du 6 novembre 1989 fixant les taux de rémunération des heures complémentaires (inchangé depuis 2010 (!!!), cf. Arrêté du 3 décembre 2010).

Précisions, remarques, compléments

  • Ces traitements sont calculés hors indemnité de résidence, supplément familial de traitement, mutuelle, GIPA ou autre.
  • L’Indice Brut (IB) sert à l’employeur. Il permet de déterminer à quel échelon doit être classé un agent dans un corps ou cadre d’emploi, en cas de changement de corps, de grade, de détachement, etc.
  • L’Indice Majoré (IM) sert à l’agent ; c’est le point d’ancrage pour le calcul de la rémunération brute (salaire brut = indice majoré * valeur du point d’indice), mais aussi pour les indemnités, telles que le supplément familial de traitement, l’indemnité de résidence et la GIPA.
  • La correspondance entre ces deux indices est indiquée par le « barème A » du décret n° 82-1105 du 23 décembre 1982 relatif aux indices de la Fonction publique.
  • Plus d’informations sur le traitement indiciaire ou sur la rémunération principale

Références

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition