Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Les dossiers > Travail / Santé > IHU : protéger les personnels qui dénoncent leurs conditions de travail (...)

IHU : protéger les personnels qui dénoncent leurs conditions de travail !

jeudi 25 novembre 2021

Communiqué CGT FERC Sup - SNTRS CGT

Suite à un article paru dans l’Express le 7 juin dernier, faisant à nouveau état d’agents en souffrance au sein de l’IHU, la CGT FERC Sup d’Aix-Marseille Université avait demandé qu’une visite des différentes unités de l’Institut soit faite par les CHSCT de l’ensemble des tutelles (AMU, AP-HM, INSERM, IRD). Suite aux propositions de notre organisation syndicale, toutes les précautions ont été prises pour garantir l’anonymat et la protection des personnels souhaitant témoigner sur leurs conditions de travail à l’occasion de ces visites.

Le processus, commencé par l’Unité des Virus Émergents (UVE), se déroulait normalement, jusqu’à la parution d’un article dans Mediapart, vendredi 19 novembre 2021, rapportant le contenu d’un document de travail interne à la délégation de visite, non officiel, résumant les témoignages des personnels de l’UVE.

Cette fuite, dont nous ignorons l’origine, est totalement irresponsable et inacceptable et nous la condamnons catégoriquement !

Irresponsable, parce qu’elle livre les personnels de l’UVE à la vindicte de Didier Raoult et de ses adjoints, dont les habitudes de pression, d’intimidation et d’humiliation ont été largement rapportées et dénoncées.

Inacceptable, parce qu’elle met en danger la poursuite du processus de recueil d’informations et de témoignages des visites CHSCT des unités de recherche présentes dans l’IHU.

La CGT FERC Sup et le SNTRS-CGT demandent :
• que le processus de visite par les CHSCT des unités hébergées à l’IHU soit mené à bien au plus vite.
• que les quatre tutelles s’engagent à garantir la protection de tous les agents ayant témoigné ou souhaitant témoigner de leurs conditions de travail, y compris en les plaçant sous protection fonctionnelle.
• que les quatre tutelles s’adressent personnellement à chacun de leurs agents travaillant au sein de l’IHU, pour les assurer de l’importance de leur témoignage et d’une protection sans faille.

Cela fait maintenant plus de quatre ans que toutes les tutelles de l’IHU, ainsi que l’Etat, sont parfaitement et officiellement au courant des conditions de travail anormales et inacceptables qui ont cours sous la férule de Didier Raoult et de ses adjoints. Ça ne peut plus durer !

AMU, l’AP-HM, l’INSERM, l’IRD et le ministère doivent faire tout le nécessaire pour que chacun puisse s’exprimer en toute sécurité et que les conditions de travail changent radicalement au sein de l’IHU.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition