Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Les dossiers > Statuts & Carrières > Communiqué - Plantage de Galaxie et Parcoursup : Tous ces cabinets privés (...)

Communiqué - Plantage de Galaxie et Parcoursup : Tous ces cabinets privés pour ça ?

vendredi 8 avril 2022

Depuis jeudi 31 mars, la plateforme Galaxie, point de passage obligé pour toutes les opérations relatives au recrutement, à la promotion, aux primes des enseignant·es-chercheur·es de l’enseignement supérieur est en panne, empêchant ainsi les candidat·es, qu’ils soient déjà en poste au sein du MESR ou non, de déposer leur dossier.

Le mercredi 7 avril, c’est au tour de la tristement célèbre plateforme Parcoursup, point de passage obligé pour tous les lycéens avant de s’inscrire dans l’enseignement supérieur, qui est en panne à son tour !

La numérisation des services publics est une chose, la garantie de l’égalité de traitement et de l’égal accès au service public, droit essentiel au coeur des principes républicains et démocratiques, en est une autre !

Ces catastrophes numériques à répétition sont d’autant moins acceptables qu’elles sont extrêmement coûteuses pour le contribuable : l’État dépense plus d’un milliard d’€ par an auprès de sociétés de conseil et d’audit privées, McKinsey en tête, dont plus de 50 % dans le conseil informatique. Selon la ministre de la Fonction Publique, l’État manquerait d’informaticien·nes qualifié·es…

Pourtant, au sein du seul Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, il y a plus de 7400 informaticien·nes fonctionnaires et plusieurs milliers d’informaticien·nes contractuels. Sans compter les 11 300 chercheur·es et enseignant·es-chercheur·es en informatique, mathématique, télécommunication qui, par leur métier, sont à la pointe des connaissances les plus avancées dans le domaine !

Les gaspillages et l’incompétence au profit d’entreprises dont la seule spécialité semble être l’optimisation fiscale, ça suffit !

Pour la CGT FERC Sup, il est de la plus impérieuse nécessité :

  • de questionner sérieusement tous les aspects des procédures numériques actuellement en place au sein du MESR (pertinence, méthodes mis en oeuvre, algorithmes, implémentation, déploiement, opérations, maintenance, évolution, …) ;
  • de cesser les gaspillages et les copinages ;
  • de faire confiance aux agents publics, de rendre à nouveau attractives les carrières dans la fonction publique en revalorisant le point d’indice de 20 %, et de titulariser tous les contractuels.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition