Menu ☰

Accueil > Les dossiers > La recherche > Notre conception d’une réelle loi de programmation de la Recherche que nous (...)

mercredi 3 juillet 2019

Notre conception d’une réelle loi de programmation de la Recherche que nous défendons notamment au CNESER .

la CGT FERC Sup réaffirme la nécessité de défendre et de renforcer un grand service public ouvert au plus grand nombre. Pour nous, la seule « loi de programmation pluriannuelle de la recherche » qui vaille, c’est un grand plan de relance urgente des financements publics pérennes de l’ESRI seuls garants du développement et de « nouveaux progrès du savoir et des connaissances » qui donneront au pays les moyens de « relever les grands défis intellectuels, technologiques, économiques et sociaux qui sont devant lui ». Un grand plan pluriannuel de la politique de recherche publique qui permette de préserver l’indépendance, la diversité et la qualité des conditions de travail des enseignant·es-chercheur·es, des chercheur·es, de l’ensemble des personnels de l’ESRI et des étudiant·es dans un grand service public national d’enseignement supérieur et de recherche laïque, démocratique et émancipateur.

L’enseignement supérieur et la recherche n’ont pas besoin de concurrence mais de coopération. Nous refusons la conception portée par la ministre d’une recherche utilitariste mise au service direct et exclusif du capital et de l’industrie privée. Si « ruptures conceptuelles » il doit y avoir, c’est avec le capitalisme et sa voracité boulimique.

TEXTES ADOPTÉS PAR LE CONSEIL NATIONAL DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET LA RECHERCHE