Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève du 23 mars au 19 avril 2020

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Université Aix-Marseille

Site web du syndicat CGT de l’université Aix-Marseille

COVID 19 à l’Université d’Aix-Marseille...

mardi 17 mars 2020

COVID 19 à l’Université d’Aix-Marseille
Priorité à la santé et à la sécurité des personnels,
clarification des consignes et solidarité !

Dans la situation exceptionnelle que nous connaissons, la CGT FERC Sup d’AMU réitère le fait que la priorité n°1 est la santé et la sécurité des personnels de notre université !

Si la CGT se félicite que la santé des salarié.es soit enfin le principal critère qui prévale aux décisions de la Présidence de l’université, beaucoup de consignes manquent de clarté ou même sont contradictoires et de nombreux.ses collègues se demandent aujourd’hui ce qu’ils et elles doivent faire. Il faut rester chez soi !

La continuité de service ne constitue pas un droit fondamental, contrairement à la santé et à la sécurité des personnels.

C’est en ce sens que la CGT demande à ce que la continuité de service soit strictement appliquée aux services et laboratoires dont l’activité ne peut pas être interrompue pour des raisons évidentes (animaleries, médecine, ...).

Partout où il est possible d’arrêter l’activité, celle-ci doit doit être interrompue, sans aucune perte de salaire ou d’emploi pour les personnels concernés.

Les personnels précaires, enseignant.es vacataires, en emplois étudiants (moniteurs...) doivent toucher l’intégralité de leur salaire, qu’ils et elles puissent exercer ou non leur activité.

Par ailleurs, par nécessité de transparence, nous exigeons que les représentant.es des personnels au CHSCT soient associé.es à la cellule de crise mise en place à AMU, de même que la médecine de prévention.

Les personnels de l’université doivent pouvoir faire valoir leur droit de retrait, sans entrave de la gouvernance, et nous prendrons les dispositions administratives qui l’autorise.

Le télétravail doit être privilégié mais il ne peut se faire sans un minimum de cadre réglementaire. Il est évident que l’urgence de la situation oblige à une certaine souplesse, mais nous serons attentifs, dans le document "Comment télétravailler" qui doit être communiqué demain mardi au personnel administratif des services centraux et des composantes, que les éléments de santé et de sécurité pour l’agent soient traités au même niveau que la sécurité des données et du système informatique.

Nous demandons que soit explicitement indiqué qu’aucune sanction ou pénalité ne soit prise maintenant ou dans le futur envers les travailleur.ses qui sont empêché.es, pour quelque raison que ce soit, de télétravailler. Il est évident que la notion d’objectif et de performance ne peuvent pas s’appliquer dans ces circonstances exceptionnelles.
Par ailleurs, nous demandons à ce que le télétravail soit fait sur la base du volontariat !

Nous nous demandons quelles sont les mesures prises pour avertir les personnels qui n’ont pas accès à leur mail ou leur ENT.

Enfin, dans cette période où beaucoup d’entre nous allons être confinés chez nous, de nombreux questionnements vont émerger, de nombreuses situations d’isolement vont apparaître avec de possibles difficultés à la clé.

La solidarité entre toutes et tous doit être notre mot d’ordre !

La CGT FERC Sup de l’Université d’Aix-Marseille met en place une adresse mail dédiée :
solidarite-covid19@cgt-univ-aix-marseille.fr

N’hésitez pas à nous contacter pour quoi que ce soit !

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition