Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève pour le mois de juin 2020

Préavis de grève pour le mois de mai 2020

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Auvergne-Rhône-Alpes > Université Savoie Mont Blanc

Site web du Syndicat CGT FERC Sup Université Savoie Mont Blanc

LPPR : Motion adoptée à l’unanimité moins une voix par le CA de l’USMB du 18 février dernier

vendredi 21 février 2020

MOTION sur le projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR)

Déposée par les élus CGT et FSU des listes ESPER

Dans le contexte actuel de contractualisation de la fonction publique, de gel durable du point d’indice et de très grave dégradation du régime de retraite auxquels sont confrontées les Universités, le Conseil d’administration de l’Université Savoie-Mont-Blanc fait part de ses plus vives inquiétudes, suscitées par les propositions contenues dans les trois rapports préparatoires à la loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR).

En plus de remettre en cause les fondements de la liberté universitaire en matière de recherche (financement d’une recherche exclusivement par projets et soumise aux choix étatiques ou à des intérêts purement privés), ces propositions ont vocation à compromettre gravement les capacités de l’Université à assurer sa mission de service public d’enseignement.

Le rapport « attractivité des emplois et des carrières » est à ce titre particulièrement préoccupant en ce qu’il préconise :

· - la suppression de la procédure de qualification, pourtant garante de l’objectivité des recrutements, - la suppression de la clause d’accord des intéressés pour la modulation des services, déjà massivement rejetée en 2009 à l’occasion de la loi LRU,

· - la suppression de la référence aux 192 heures d’enseignement, ce qui posera d’importants problèmes tant d’un point de vue de la charge de travail que de l’indépendance vis-à-vis des instances qui détermineront le volume de chaque service (en ECTS !),

· - la création de nouveaux contrats de travail (CDI de chantier, tenure track et autres vacations) dérogatoires aux dispositions statutaires, qui laisse en outre présager, non pas la fusion des corps de MCF et PR, mais leur disparition pure et simple.

Le Conseil d’administration de l’Université Savoie-Mont-Blanc s’oppose en conséquence vivement à un projet de nature à remettre sensiblement en cause les statuts des personnels de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui est inspiré par une logique managériale incompatible avec un vrai service public de qualité.

Adoptée à Chambéry, le mardi 18 février 2020 par 21 voix pour et 1 abstention

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition