Menu ☰

Accueil > Les dossiers > Statuts & Carrières > L’Entretien Professionnel Individuel (EPI) des personnels BIATSS titulaires (...)

mardi 28 juin 2022

L’Entretien Professionnel Individuel (EPI) des personnels BIATSS titulaires et contractuels

La CGT FERC Sup publie une note d’information de 6 pages sur l’Entretien Professionnel Individuel (EPI) des personnels BIATSS titulaires et contractuels.

Tous les personnels BIATSS (personnels titulaires, personnels contractuels en CDI et CDD avec une ancienneté supérieure ou égale à un an) sont concernés par l’entretien professionnel. Seuls les fonctionnaires stagiaires n’en font pas puisque leur évaluation est spécifique. L’entretien est obligatoire, il constitue un droit et une obligation pour l’agent·e, s’il le refuse, il s’expose au risque d’une sanction disciplinaire.

Rappelons ici la position et les revendications de la CGT FERC Sup :

Depuis sa mise en place, la CGT FERC Sup est opposée à l’entretien professionnel tel que prévu par le décret de 2010, en soulignant qu’il ne peut pas y avoir d’échanges ou de dialogue mettant sur un pied d’égalité l’agent·e et son chef puisqu’il s’agit d’une relation de subordination. Bien plus qu’un entretien, il s’agit en vérité d’une procédure d’évaluation des performances individuelles basée sur des résultats et des objectifs assignés le plus souvent sans lien avec le collectif de travail, les effectifs, les moyens, les évolutions et les objectifs du service, les difficultés rencontrées.

La CGT FERC Sup est attachée au principe de reconnaissance de la réelle valeur professionnelle des agent·es qui doit s’opérer sur des critères lisibles et objectifs, et non dans un cadre arbitraire voire clientéliste. Or c’est tout le contraire du système actuel d’évaluation basé sur des critères subjectifs et au mérite.

Non, les entretiens d’évaluation ne sont toujours pas des sympathiques moments d’échanges de pratiques professionnelles autour du travail réel, mais un dispositif bureaucratique et idéologique isolant l’agent·e face à la dégradation de ses conditions de travail et ayant pour fonction de vérifier l’adhésion et la soumission de l’agent·e aux objectifs et orientations fixés par la hiérarchie.

La CGT FERC Sup dénonce :
- La mise en concurrence des agent·es entre eux
- Le pas supplémentaire vers l’individualisation, le salaire au mérite, situation renforcée avec la mise en place du RIFSEEP
- Les carrières à plusieurs vitesses
- Des critères d’évaluation flous et totalement subjectifs
- La casse des collectifs de travail
- Le clientélisme et l’arbitraire au sein des établissements et des services.

La CGT FERC Sup revendique l’abrogation du décret 2010-888 et de sa procédure d’évaluation et revendique une carrière linéaire, c’est à dire la suppression des grades et des tableaux d’avancement.

Au sommaire de ce document :

  • Qu’est-ce que l’Entretien Professionnel Individuel (EPI) ?
  • Quelle est la position et quelles sont les revendications de la CGT FERC Sup ?
  • Conduite de l’entretien
  • Compte rendu de l’entretien
  • Résumé de chronologie
  • Quels sont les recours pour contester le compte rendu de l’entretien professionnel individuel ?
  • Textes de référence
Note CGT FERC Sup sur l’entretien professionnel - pdf