Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève pour la période du 16 décembre 2019 au 4 janvier 2020

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Les dossiers > Enseignement supérieur > Loi Vidal - ORE (2017-2018) > Sélection · Échos des mobilisations

Sélection · Échos des mobilisations

mercredi 7 mars 2018

CNESER

► 1. Projet de décret relatif à la procédure nationale de pré-inscription pour l’accès aux formations initiales du premier cycle de l’enseignement supérieur et modifiant le code de l’éducation.

Vote sur le décret amendé par le ministère après CSE :
- Pour CFDT CPU FAGE UNSA – 34
- Contre CGT (8 voix) FSU UNEF FO SUD FCPE – 29
- Abst SNPTES - 2

Vote sur le décret avec amendements CNESER :
- Vote : 27 Pour – 33 Contre (dont 8 CGT) – 8 Abst

► 2. Projet d’arrêté relatif au calendrier de la phase principale de la procédure nationale de préinscription pour l’accès dans les formations initiales du premier cycle de l’enseignement supérieur.

Vote sur arrêté Calendrier : 34 POUR – 32 CONTRE (dont CGT)

► 3. Projet d’arrêté relatif au cadre national sur les attendus des formations conduisant à un diplôme national relevant du ministère chargé de l’enseignement supérieur.

Vote : 36 POUR – 32 CONTRE (CGT FO FSU UNEF FCPE SUD)

► 4. Projet d’arrêté pris pour l’application du V de l’article L. 612-3 du code de l’éducation (sectorisation des formations)

Vote : 37 POUR – 6 CONTRE – 24 NPPV (dont CGT)

► 5. Projet d’arrêté relatif aux missions, à la composition et aux modalités de fonctionnement du Comité scientifique et éthique.

Vote : 37 POUR – 15 CONTRE – 16 NPPV (dont CGT)

CONSEIL SUPÉRIEUR ÉDUCATION

Vote : Décret ParcourSup 36 voix Contre 0 Pour

Déclaration dans le cadre de l’ interfédérale

Établissements

RENNES 2
C’est la semaine des vacances à l’académie de Rennes mais le mouvement continue malgré les tentatives d’intimidation de la direction envers les étudiants. L’AG étudiante a eu lieu le mardi 27/02/2018 et avait décidé un blocage total de l’établissement afin d’empêcher la CFVU convoquée pour voter les attendus ParcourSup.

Rennes 2 fut bloquée effectivement le vendredi 02 mars 2018, la CFVU n’a pas eu lieu (c’est la 3ème CFVU reportée à ce sujet, L’université Rennes 2 a été bloquée 6 fois depuis le début de la contestation contre la loi ORE).

La 3ème réunion de l’intersyndicale Personnels et Étudiants de Rennes 2 a eu lieu la semaine dernière pour préparer l’après vacances, soutenir les départements ayant refusé dans leurs AG respectives l’application de la sélection à l’université et pour inviter les autres départements de tenir leurs propres AG à à ce sujet.

Elle a convoquée une AG de l’ensemble des personnels le 20 mars 2018. La reprise des étudiants est prévue le 12 mars 2018.

Ci-joint le message diffusé par l’intersyndicale aux personnels Rennes 2 (Le SGEN-CFDT soutient la démarche de l’intersyndicale Rennes 2 dans un mail solitaire il insiste sur les moyens mais n’a pas apporté sa signature au présent message

En intersyndicale (CGT, SNESUP FSU, SNPREES FO, Sud éducation)

L’intersyndicale de Rennes 2 apporte son soutien aux UFR et départements mobilisés pour obtenir des moyens supplémentaires et qui s’organisent pour refuser la sélection à l’entrée de l’Université, première conséquence de la loi ORE si elle rentre en vigueur. Elle appelle l’ensemble des départements et des UFR à se réunir en AG ou conseil pour prendre position sur la participation ou non au tri des dossiers qui arriveront via Parcoursup. Elle appelle à une Assemblée Générale de tous les Personnels le mardi 20 mars sur la pause méridienne, pour défendre l’Université comme service public ouvert, sans sélection, offrant la place choisie par chaque titulaire du bac ou équivalent

MONTPELLIER
Blocage de l’université et manifestation le 6/3 à 9h30

CAEN
AG le 6/3 12h30 Campus1 Amphi Laplace

BORDEAUX 3
Après le blocage du campus victoire jeudi dernier. Vendredi 2 mars, l’assemblée générale étudiante du site Bordeaux Victoire a voté un second blocage de l’Université pour le mardi 6 Mars pour marquer cette deuxième journée contre cette infâme sélection à l’Université. Retenons que ce vendredi 2 mars, la sécurité de l’université a reçu des ordres claires venant de la présidence comme l’interdiction d’accéder à nos propres amphis pour discuter, débattre de la suite mais aussi la mise en place d’un flicage aux entrées ne permettant pas aux curieux et aux étudiant.e.s de rentrer sans carte étudiante.

Déclaration de la présidence en CA :

«  (...) nous avons collectivement décidé d’ouvrir largement nos capacités d’accueil (…) afin de répondre à la hausse démographique et d’accueillir tous les étudiants. Il a alors été proposé aux directions de département et d’UFR de ne pas procéder à un tri des candidatures d’étudiants, mais de classer tous les postulants ex aequo. Une demande en ce sens a été faite au ministère. La réponse a été négative au motif que la nouvelle plateforme ParcourSup ne le permettait pas(…)
J’ai donc indiqué au CA du 28 février et à la CFVU ce jeudi 1ermars la position politique de l’équipe présidentielle qui a été favorablement accueillie : nous n’effectuerons pas de classement des dossiers d’étudiants pour les filières qui ne sont pas en tension. Il en va d’une position à la fois éthique et pragmatique.
 »

MARSEILLE
Motion du département d’Histoire

« 27 février : contre la participation à la consultation des équipes pédagogiques (..) de classement des candidats sur ParcourSup au motif même de ses réticences sur le principe et les modalités de mise en œuvre de ce classement » (…) « une surcharge de travail considérable (…) nocif pour les étudiants. (…) 5000 demandes. A raison de 5 à 15 minutes par dossier, cela demanderait entre 400h et 1250 h. Un classement sérieux et fiable dans ces conditions nous paraît impossible et ne nous paraît pas correspondre à nos missions d’enseignants-chercheurs.
Sur le fond, classer les étudiants nous paraît à tout le moins inutile, voir paradoxal, (//le département d’histoire(…), pas plus que l’UFR, ne souhaite introduire de sélection et accueillera (...)tous les candidats issus de l’Académie
 »

TOULOUSE
6 mars Blocage de la barre sciences humaines.
AG le 7 mars qui a voté le blocage de l’université pour une semaine

NANTERRE
Blocage et tables d’informations à l’entrée du campus depuis le 6 mars 11h

LIMOGES
AG Scolaire, Universitaire (UNEF, UNL, SUD, FSU, CGT) 14 mars à la FSLH

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition