Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève pour le mois de septembre 2020

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Université Aix-Marseille

Site web du syndicat CGT de l’université Aix-Marseille

Compte rendu commun FO ESR et CGT FERC Sup Réunion d’information du CHSCT* de l’Université d’Aix-Marseille, du 7 avril 2020

mardi 7 avril 2020

Compte rendu commun FO ESR et CGT FERC Sup

Réunion d’information du CHSCT* de l’Université d’Aix-Marseille, du 7 avril 2020

Une présentation synthétique du « travail à distance en mode dégradé », qui ne saurait être confondu avec le télétravail, a souligné que la mise en place de ce « travail à la maison » a plongé tout le monde dans le « chaudron » sans préparation. La discussion porte sur les moyens d’amélioration de la situation. Nous avons proposé une communication générale sur le travail à distance envers tous les agents, à partir des contributions des membres du CHSCT.

Points abordés :

1- Prise en charge des frais liés au travail à distance

Nous demandons notamment une note sur la prise en charge des frais éventuels des personnels qui ont dû faire des achats pour télétravailler. Le DGS répond qu’il est en train de rassembler les éléments pour établir une telle note.

2- Congés pendant et après le confinement

La question des congés pendant et après le confinement est abordée, mais AMU n’a pas encore pris sa décision finale. L’enjeu est de savoir si l’établissement va imposer un nombre de jours de congés à prendre pendant la période de confinement, sachant que si cela était le cas, le projet devrait être présenté en CT et CHSCT pour avis. Il y a des universités qui n’ont pas imposé de congés (Rennes 1, Dauphine, Paris 3).
Nous rappelons que cette période exceptionnelle de crise sanitaire n’autorise ni vacances, ni véritable repos, et que ce serait faire payer aux salarié.es cette situation qu’ils subissent de plein fouet. De très nombreux collègues mettent tout en œuvre pour pouvoir continuer à travailler dans les conditions dégradées que nous connaissons. Ce ne serait pas un bon signal envers leur dévouement depuis le début de la crise. De même, refuser des congés lors de la reprise pourrait générer de nouvelles situations d’angoisse pour les collègues les plus éprouvé.es.

3- Report des congés

Nous avons demandé s’il était possible de déprogrammer des congés qui étaient posés notamment sur la période des vacances de Pâques : cela dépendra du scénario retenu par AMU.
Nous avons obtenu l’information que les congés pourront être reportés après le 31 décembre ; cela permettra d’organiser au mieux la reprise, tout en faisant confiance dans la responsabilité de chacun.e.

4- La reprise

Bien qu’aucune date ne puisse évidemment être avancée à ce jour, les conditions de la reprise sont d’ores et déjà envisagées : nettoyage des locaux, mise à disposition de plexiglas, marquage au sol, masques, gel hydro alcoolique sont autant d’éléments à quantifier qui seront précisés lors du CHSCT du 24 avril.

*CHSCT : Comité Hygiène Sécurité et Conditions de Travail

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition