Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Île de France > Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

Blog de la CGT FERC Sup Paris3

Virage anti-social de la présidence, en pleine période de crise sanitaire

lundi 15 février 2021

Signez la pétition lancée par l’intersyndicale CGT-CFDT-FSU-FO !

L’intersyndicale alerte la communauté sur les décisions prises par la présidence dans le cadre de la campagne d’emplois 2021, notamment sur le choix de fermer deux postes de contractuels à la bibliothèque Sainte-Barbe, qui a conduit les collègues à se mettre en grève. Plus généralement, le déménagement à Nation et les difficultés financières de notre université, régulièrement évoquées par la présidence, alors que son compte financier est pourtant excédentaire année après année, servent de prétexte à des restructurations qui sont conduites de manière brutale, sans que les instances soient consultées comme elles devraient l’être, et qui vont mettre les collègues en difficulté.

Non-renouvellement de postes

Pour la première fois, l’université va mettre au chômage des collègues, en pleine période de crise. La Sorbonne Nouvelle prévoit un non renouvellement de certains contrats. La bibliothèque Sainte Barbe, notoirement sous-dotée en postes de titulaires depuis sa création, venait de se voir accorder deux postes de titulaires par l’Etat. Au lieu de saisir cette opportunité de faire revenir la BSB à des conditions de fonctionnement plus normales, la direction de la Sorbonne Nouvelle a décidé de supprimer deux postes de contractuels, ces mêmes contractuels qui tiennent la bibliothèque à bout de bras depuis plusieurs années. Nous appelons les collègues à soutenir le mouvement qui vise à obtenir un renouvellement de tous les contrats de contractuels à la BSB.

De la même façon, la présidence a décidé de ne pas renouveler 7 contractuels qui occupaient des postes dédiés à des tâches considérées comme "non pérennes", et dont le contrat arrivera à échéance à la fin août. Si le déménagement prend du retard, et c’est ce qui se dessine, le départ de ces collègues posera problème. C’est aussi une rupture inquiétante avec les politiques sociales pratiquées à Paris3 jusqu’ici, qui visaient à recaser les collègues en CDD, ou au moins à leur faire des propositions pour qu’ils puissent rester dans notre université.

Nous demandons que des solutions soient proposées à tous les cdd dont les postes pourraient être supprimés.

Campagne d’emplois BIATSS : redéploiements brutaux, dédain pour les instances
Les “mesures RH” préconisées par l’administration pour 2021 prévoient des promotions et revalorisations salariales pour quelques un.e.s, au prix de redéploiements douloureux pour les autres. Ces décisions injustes accélèrent la précarisation de collègues, qui ne peuvent se contenter de vagues assurances sur un accompagnement vers un nouvel emploi.

De plus, cette campagne d’emplois a été marquée par une confusion sans précédent dans la consultation des instances, qui fait clairement apparaître le mépris de la direction de l’université pour les principes de démocratie universitaire. Les documents présentés aux différents Conseils et au Comité technique changent au fil des réunions ; le Conseil d’administration ne vote plus la répartition des emplois ; le Comité technique est consulté sur des documents qui ont déjà été en partie approuvés par le Conseil d’administration alors qu’il devrait être consulté au préalable afin d’éclairer la décision du CA. Les élus sont priés de comprendre qu’ils sont convoqués pour information et non pas pour consultation ou décision.

Nous demandons que les syndicats et les collègues concerné.e.s soient consultés sur les restructurations de services et que les instances soient rétablies dans leurs prérogatives.

L’intersyndicale CGT FERC Sup, SGEN-CFDT, SNESUP-SNASUB-FSU, FO de la Sorbonne Nouvelle-Paris3

Signez la pétition lancée par l’intersyndicale CGT-CFDT-FSU-FO !

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition