Menu ☰

Accueil > Syndicats > Île de France > Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

mercredi 23 février 2022

Blog de la CGT FERC Sup Paris3

Le site Censier est amianté… il doit être désamianté avant toute nouvelle occupation

Le CHSCT de la Sorbonne Nouvelle a voté l’avis suivant à l’unanimité.

LA CGT demande l’annulation immédiate du projet d’occupation temporaire Projets Pour L’opération D’urbanisme Transitoire Du Site Dit " Censier "

Avis du chsct de la Sorbonne Nouvelle du 22 février 2022

Le CHSCT se félicite que l’université puisse quitter le site de censier cet été. En effet, le site est amianté et donc dangereux. C’est la raison principale de la construction du site de Nation et de notre déménagement.
Depuis que ce projet est lancé, les tutelles ont toujours annoncé que le site serait désamianté puis reconstruit. Hors on apprend aujourd’hui que le site serait occupé temporairement dès le départ des collègues pour plusieurs mois.
Le CHSCT dénonce cette occupation temporaire qui est dangereuse pour les futurs utilisateurs des locaux de Censier. Jusque là, le risque amiante a été globalement maîtrisé mais très difficilement. Non seulement cette maîtrise des risques amiante nécessite une formation amiante de tous les utilisateurs : pas de travaux possibles, quarantaine et tests amiante à chaque fuite d’eau, espaces à ne pas utiliser, contrôle permanent… Mais en plus le bâtiment se dégrade de plus en plus et rend les incidents amiantes de moins en moins rares. On rappelle que de l’amiante a été trouvée dans l’air d’un couloir au printemps dernier… Et ceci sans parler du problèmes des fenêtres vétustes : une fenêtre était tombée dans la rue il y a quelques années. Les fenêtres doivent rester sous surveillance.
Le CHSCT demande aux tutelles, à la mairie de Paris, à l’EPAURIF et à l’État de désamianter le bâtiment avant toutes occupations et de renoncer aux Projets Pour L’opération D’urbanisme Transitoire Du Site Dit " Censier ".

Avis voté à l’unanimité des mandatés (4 CGT FERC Sup, 4 SGEN CFDT)