Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Je me syndique à la CGT FERC Sup !

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Île de France > Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

Blog de la CGT FERC Sup Paris3

Heure d’information syndicale et préavis de grève

mercredi 9 février 2022

la CGT FERC Sup avec le soutien du SNASUB FSU et de la CFDT a envoyé à la présidence le préavis de grève ci-dessous. La direction a proposé un RV pour discuter de ces revendications jeudi matin. En fonction des réponses à venir, nous proposerons aux collègues une journée de grève dans les jours qui suivront.

Une heure d’information syndicale aura lieu le mercredi 16 février 2022, de 12h30 à 14h, pour discuter, sur le parvis de Censier, de la situation à l’université : déménagement en plein semestre, contractuel.le.s, restructurations, mensualisation, restauration, primes, actions à mener…

CGT FERC Sup - SNASUB FSU - SGEN CFDT

Le préavis de grève

Monsieur le président,

Nous avons l’honneur de vous faire savoir que les syndicats de l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 déposent un préavis de grève à compter du 14 février 2022 et jusqu’au 13 mars 2022.

Ce préavis concerne l’ensemble des personnels titulaires, stagiaires, vacataires et contractuels, de l’université. Plusieurs services de l’université ont des revendications spécifiques qui recoupent ou précisent l’ensemble des revendications ci-dessous et parlent de se mettre en grève au moment des emménagements à Nation.

Revendications :

  • Un déménagement échelonné jusqu’aux congés d’été et pas un déménagement précipité en avril ;
  • Une embauche des renforts Nation nécessaires dans les services concernés : DPI, DLE, DNUM…
  • La mise en place d’une organisation du travail qui respecte les prérogatives de toutes et tous (par exemple : pas d’ingérence du DGS ou des VP dans les services) et le droit à la déconnexion (pas de messages le soir et le WE : exemple du DGS qui continue à envoyer des messages le WE et qui impose donc le travail en dehors des heures normales), une prise en charge des collègues en souffrance au travail avec mise en place d’une politique de lutte contre les RPS…
  • Pourvoir les postes vacants. Le cas de la cellule administrative de la DNUM est un exemple typique : suppressions de postes non passés en instances, poste non pourvu depuis septembre, procédure de recrutement très longue qui n’aboutit pas ;
  • l’arrêt de la politique de non-renouvellement des CDD, la transformation en CDI des CDD sur fonctions pérennes et l’ouverture de postes de fonctionnaires, une réelle politique d’accompagnement des non-titulaires vers la sortie de la précarité ;
  • l’arrêt des mutations d’office ;
  • un moratoire sur les restructurations en cours ou programmées et un débat public sur la stratégie de l’université ;
  • le maintien ou la remise en place des rémunérations spécifiques (à la BSG par exemple) ;
  • la mensualisation des vacataires. Aujourd’hui, les retards de paiement ont été aggravés, en moyenne, par rapport à l’an dernier. Un réflexion collective doit être menée sur la mise en place de OSE ;
  • Restauration : une augmentation de la part employeur, comme promis, dans les restaurations collectives, une augmentation de la part employeur pour les tickets restaurants, la généralisation des tickets restaurants pour tous ceux qui ne peuvent manger dans des conditions satisfaisantes dans les restaurants collectifs ;
  • le recrutement immédiat d’un.e assistant.e de prévention comme suggéré par les ISST et d’un médecin du travail.

Conformément à la réglementation nous vous demandons de recevoir l’ensemble des représentants des personnels avant l’expiration de ce préavis afin de discuter nos revendications.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition