Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève février 2021

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Île de France > Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

Blog de la CGT FERC Sup Paris3

Communiqué intersyndical CGT FERC Sup - SGEN CFDT sur le retour des L1 au 25 janvier

mercredi 20 janvier 2021

Les organisations syndicales soussignées attirent l’attention de la Présidence et des Vice-Présidences sur le fait que "la réunion hebdomadaire des Vice-Présidents" n’est nullement habilitée à prendre quelque décision que ce soit au nom de la communauté universitaire, ni à mettre en application quoi que ce soit sans mandat des conseils centraux. En l’absence de confirmation par la CFVU, cette "décision" n’a aucune valeur juridique, et aucun·e enseignant·e n’est tenu·e de l’appliquer. De plus, le CHSCT et le CT doivent être rapidement informés et réunis —toute réorganisation du travail doit leur être soumise, pandémie ou pas.

Précisons qu’il ne s’agit pas de s’opposer au principe d’une rentrée dans la mesure où elle est possible, mais de souligner que le courriel ci-dessous représente un abus de pouvoir et est de toute façon inapplicable en l’état.

Sur le fond, la mise en place d’un tel système exige en effet un report de la rentrée. Enseigner en présentiel en TD de L1 mais pas en CM ni dans les autres niveaux (L3, L3, M, etc.) suppose que toutes les personnes enseignant en TD de L1 aient le temps de rentrer chez eux pour assurer un cours en distanciel, fautes de lieux disponibles pour faire les visios de cours dans les locaux de l’université. Cela vaut également pour les étudiant·e·s de L1 pour faire la transition entre CM et TD.

Ceci suppose une refonte des emplois du temps. Si l’"assemblée des vice-présidents" avait pris le temps d’en discuter avec les collègues, cette difficulté serait rapidement apparue. Il faut laisser aux départements, aux responsables d’UE, aux collègues la main sur les détails d’organisation… Et il faut donc du temps.

Les syndicats de l’Université Sorbonne Nouvelle demandent soit que la rentrée soit reculée, soit que le distanciel soit maintenu les deux premières semaines faute de pouvoir revenir à un présentiel intégral, et que dans tous les cas les conseils compétents soient saisis au plus vite. Les syndicats ajoutent qu’il est inutile de faire référence à des recommandations gouvernementales aussi inapplicables que fantaisistes ; exiger le 15 janvier la mise en place d’une rentrée partielle en présentiel le 25 janvier n’est pas plus raisonnable que d’annoncer le 18 décembre une rentrée par petits groupes le 4 janvier. Tenter de réagir à des effets d’annonce aussi manifestement déconnectés de la réalité ne fera qu’aggraver une situation déjà catastrophique.

CGT FERC Sup et SGEN CFDT le 19 janvier 2021


Message du VP CFVU

> Chères Collègues, Chers Collègues,
>
> A la suite des annonces gouvernementales de la fin de la semaine dernière, il a été décidé ce matin, lors de la réunion hebdomadaire des Vice-Présidents, que la Sorbonne nouvelle allait mettre en application les dernières recommandations du gouvernement. En conséquence dès le lundi 25 janvier, nos étudiants de DAEU, de L0 (arabe) et de L1 pourront, s’ils en ont la capacité, suivre leurs TD en présentiel, et par demi groupe, selon le calendrier d’alternance des semaines impaires et paires mis en place pour la rentrée de septembre.
>
> Nous sommes bien conscients que cette mesure modifie, pour ce qui concerne toutefois² ces seuls étudiants, la circulaire que je vous ai envoyée mercredi dernier, mais il nous a semblé difficile de repousser à plus tard cette possibilité qui répond aux attentes de l’immense majorité de la communauté universitaire et à la détresse de tant de nos étudiants. Pour ce qui est des autres niveaux d’enseignement rien ne change pour l’instant mais nous sommes, comme je vous le disais mercredi dernier, dans l’attente des annonces du 20 janvier...
> Pour entrer dans les détails de la mise en application de cette mesure, les IP ayant lieu demain, il faut que dans la journée d’aujourd’hui les différents départements, s’ils ne l’ont déjà fait, affichent clairement sur leur page d’accueil les tableaux des modalités d’enseignement qu’ils ont faire remonter à la CFVU la semaine passée. En raison du couvre-feu les cours qui auront lieu au-delà ou à partir de 18 heures se feront en distanciel, il faudrait donc que les étudiants se gardent de choisir deux cours se succédant et ayant des modalités différentes. Nous vous rappelons également les mesures qui ont été arrêtées par la CFVU du 4 décembre, concernant les étudiants éloignés, c’est-à-dire les étudiants qui, pour des raisons de santé ou des impératifs économiques (ils ont par ex. rejoint leur pays d’origine ou le domicile parental, situé loin de Paris) ne pourront assister à ces séances en présentiel : il faudra leur demander de remplir une déclaration sur l’honneur (accessible en ligne) pour les faire basculer en CTI, mais il faudra aussi veiller à ce que votre espace de cours sur iCampus soit suffisamment nourri pour leur permettre de s’approprier les contenus des séances de TD et de progresser.
> Je suis persuadé que vous aurez à coeur de mettre en oeuvre ces mesures qui nous permettront d’accueillir certains de nos étudiants dans nos salles de cours dès la reprise des enseignements, à partir du 25 janvier. Je vous demanderai également, si vous êtes responsable d’UE ou de parcours, de bien vous assurer que les chargés de cours qui y interviennent, seront bien en mesure d’assurer leur enseignement en présentiel dès la semaine prochaine à l’heure prévue par les emplois du temps.
> Bien cordialement à vous.
>

>
>Le Président du Conseil Académique (CAc)

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition