Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève janvier 2021

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Communication > Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires - Communiqué

Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires - Communiqué

mercredi 8 mars 2006

Réforme départementale des services de l’Etat :
Une volonté claire de casse de la fonction publique de l’Etat dès 2006

L’UGFF dénonce les politiques gouvernementales qui, sous couvert de modernisation, visent à supprimer des dizaines de milliers d’emplois dans la fonction publique de l’Etat.

Ainsi par circulaire du 2 janvier 2006, le gouvernement a décidé d’une réforme des services départementaux de l’Etat qui va se traduire par des abandons de missions et des suppressions de nombre de services de proximité.

D’ores et déjà, sont programmées des fusions entre services déconcentrés des ministères de l’Equipement, de l’Agriculture et de la Culture dans 7 départements. Dans le Lot, il ne resterait plus qu’un service préfectoral organisé en 3 pôles techniques, ce qui consacrerait la disparition des services départementaux ministériels.

Cette politique s’inscrit dans une orientation plus générale visant, dans le cadre des budgets 2006 et 2007, à réduire considérablement l’emploi public, à privatiser ou à abandonner des missions. En conformité avec celle-ci, une circulaire du 31 janvier 2006 demande à l’ensemble des ministères d’élaborer des « schémas de gestion des ressources humaines ».

La commission exécutive de l’UGFF du 28 février 2006 considère que tout doit être mis en œuvre pour porter un coup d’arrêt à cette politique porteuse de suppressions d’emplois par milliers et de mise en cause des missions exercées par les services de la Fonction publique de l’Etat. Elle demande en conséquence le retrait des 2 circulaires citées.

Elle appelle à agir pour le remplacement des départs en retraite, pour la résorption de l’emploi précaire, pour les créations d’emplois dans les secteurs où ceux-ci sont nécessaires.

Elle appelle à tout faire pour assurer le succès de la grève du 7 mars , pour le retrait du CPE, pour le combat contre toutes les formes de précarité, pour la défense des garanties collectives et notamment la défense du statut.


UGFF-CGT - 263, rue de Paris - case 542 - 93514 Montreuil Cédex
- Téléphone : 01.48.18.82.31
- Télécopie : 01.48.18.82.11
- Courrier électronique : ugff@cgt.fr

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition