Menu ☰

Accueil > Syndicats > Île de France > Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

jeudi 7 avril 2022

Blog de la CGT FERC Sup Paris3

Une présidence dépassée

La CGT devance la présidence à la dernière élection

La CGT a gagné l’élection partielle à la Commission de la recherche collège B (collègues avec HDR qui ne sont pas professeurs d’université). La CGT présentait un candidat en concurrence avec une candidature de la liste RESON, liste de la présidence et a recueilli 58% des votes contre 42% pour la présidence (avec une participation semblable à celle du dernier scrutin).
Nous remercions l’ensemble des electeurs.trices et nous les assurons que la CGT continuera à défendre dans ces instances les droits de tous les collègues et se battra pour un véritable service public de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Nous œuvrons à ce que la communauté universitaire soit réellement au centre du projet de notre université.

Des départs

La direction de l’université poursuit une gestion du personnel aussi pathogène que contre-productive. Avec les effets dévastateurs qui l’accompagnent. Les départs continuent. Le dernier en date est celui de la cheffe de projet Nation, directrice de la DPI, qui quitte l’université dans 15 jours, en plein déménagement. C’est là un départ parmi bien d’autres, plus anonymes, de cdd ou de titulaires qui n’en peuvent plus de travailler dans ces conditions.
Il est urgent que la présidence change de politique.

Inspection générale du ministère

Depuis novembre dernier, le ministère inspecte l’université. Et il semble trouver que l’organisation du travail n’est pas adaptée…
Mais la présidence refuse de communiquer aux services et aux représentant·es du personnel le pré-rapport rendu par les inspecteurs. Il n’a été partagé qu’avec les VP et quelques membres de la direction trié·es sur le volet. Pourtant, l’ensemble de la communauté universitaire doit pouvoir connaître les conclusions des inspecteurs. Leur analyse, leur regard extérieur sur la situation de notre université, doivent être partagés largement si le but est de trouver collectivement des solutions à la désorganisation actuelle de notre établissement. Si la présidence veut renouer les échanges avec les syndicats, comme elle l’annonce, sur l’ensemble des problématiques soulevées par cette inspection, elle doit leur fournir le même niveau d’information que celui dont elle dispose à ce sujet.

La transparence et la diffusion des informations étaient des éléments clés de la campagne électorale du président actuel. Nous attendons maintenant que ce soit assumé et respecté.

Ce pré-rapport d’inspection, tout comme le rapport finalisé, doit être mis à disposition du CA, du CT et du CHSCT.