La CGT des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Syndicat CGT FERC Sup
Grenoble - UGA - G-INP

mardi 19 septembre 2006

A Grenoble, La FERC-sup CGT s’adresse à chaque électeur AST

Cher(e)s collègues

Ces élections sont importantes pour vous et les CAP sont les derniers remparts démocratiques contre l’arbitraire de l’administration.

Vos tâches ont été externalisées (confiées au privé) et vous avez dû remplir depuis de nombreuses années des missions qui ne correspondent ni à votre statut d’AST ni bien sur à votre salaire. La reconnaissance n’est pas là.
Où êtes vous affectés ?

- A L’accueil qui se transforme en accueil et standard
- Dans les secrétariats
- Dans les services comptables et financiers
- Dans les laboratoires
- Dans les bibliothèques
- Dans les services de logistiques et d’entretien
- Dans les espaces verts
- etc.

Régulièrement des tâches nouvelles vous sont confiées,
tâches qui demandent des formations (sur le tas, cela va de soi) dans des domaines de plus en plus pointus : complexité de l’organisation universitaire, logiciels de gestion ou de comptabilité publiques demandant des compétences certaines, des remises à niveau quotidiennes avec les grandes réformes en cours : LOLF, LMD, nouvelles normes de sécurité.

L’administration feint d’ignorer votre rôle irremplaçable au sein des universités et préfère sacrifier deux postes de catégorie C pour un poste de catégorie A.

Les salaires passent régulièrement en dessous du SMIC, les revalorisations annoncées tardent à figurer sur les fiches de paie.

Dans le même temps, la dégradation de votre pouvoir d’achat s’est accompagnée d’une dégradation de vos conditions de travail : flexibilité et disponibilité accrues sont les normes de votre statut entraînant le plus souvent souffrance au travail.

Le recrutement direct des AST sans concours permet aux établissements de recruter des personnels de qualification supérieure tout en les rémunérant au plus bas niveau.

L’absence de déroulement de carrières à l’intérieur de votre corps est un véritable scandale.

Les élus dans votre CAP témoignent que tous les AST sont sous classés sans exception, certains parmi vous exercent des fonctions de technicien voir d’ingénieur d’étude. Ils citent des exemples de collègues qui sont AST depuis plus de 29 ans voire 34 ans. Certains dossiers de collègues handicapés sont oubliés...

La mise en place de nouvelles échelles en a pénalisé plus d’un qui ne remplissaient plus les conditions requises pour être promouvables.

La CGT n’accepte pas cette situation, vous non plus.

La CGT revendique une SMIC à 1500 euros bruts par mois, la reconnaissance de vos qualifications et de votre parcours professionnel avec un reclassement correspondant aux missions exercées.

Les élus CGT sont des militants syndicaux qui se battent avec vous pour plus de justice sociale, pour un service public de l’enseignement supérieur répondant aux attentes de la population en matière d’enseignement et de recherche avec des fonctionnaires reconnus.

Ils tiennent leurs engagements et rendent compte de leurs interventions.

Alors ?

Votez CGT, en toute liberté, pour défendre et élargir vos droits. C’est possible.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : (33) 01.55.827.628 - Fax : (33) 01.49.88.07.43 - Mél : ferc-sup@ferc.cgt.fr