Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Préavis de grève du 20 au 27 septembre.

Signez nos pétitions !

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Les dossiers > La recherche > Recherche et Enseignement Supérieur

Recherche et Enseignement Supérieur

vendredi 5 juillet 2019

Recherche et Enseignement Supérieur

Le SNTRS CGT a informé la CGT FERC Sup qu’une assemblée plénière extraordinaire du Comité national de la recherche scientifique (CoNRS) a lieu le 4 juillet 2019. Le SNTRS CGT veut profiter de cette occasion pour alerter les personnels.

Le rassemblement a rassemblé 300 personnes.

En 2019, la direction du CNRS a décidé de baisser drastiquement de 300 à 250 le nombre de postes au concours, ceci dans un contexte où le CNRS a déjà perdu, ces 10 dernières années, 1158 postes statutaires (338 chercheurs et 820 IT). Une tribune du Monde intitulée « Le CNRS fêtera-t-il ses 100 ans ? » a été signée par 177 chercheurs et chercheuses : cette tribune constate que « les politiques menées depuis plus de 20 ans mettent ce service public en péril », dénonce « la pénurie de postes et la disparition des financements récurrents » et affirme qu’« il est urgent pour l’Etat français d’entendre les cris d’alarme… » Les signataires refusent d’être utilisés « pour masquer les conditions de travail imposées à l’immense majorité » et pour « prôner une recherche fondée sur l’individualisme et la compétition généralisée ».

La CGT FERC Sup fait un constat similaire dans les universités depuis des années : gels de postes, augmentation des tâches et de la charge de travail, augmentation du nombre d’étudiants, manque de moyens drastique, précarité institutionnalisée… détruisent le service public de l’ESR.

La CGT FERC Sup n’a aucune illusion sur le contenu du futur projet de loi « recherche » que le gouvernement Macron – Vidal veut mettre en place, alors même qu’ils cherchent à détruire les statuts de fonctionnaires d’État des personnels.

La CGT FERC Sup revendique une augmentation importante des moyens récurrents des établissements d’enseignement supérieur et des établissements publics de Recherche ainsi q’un nombre important de création de postes de fonctionnaires.

La CGT FERC Sup se place aux côtés de tous les précaires en lutte pour l’amélioration de leurs conditions de travail et leur avenir.

Montreuil, 4 juillet 2019

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition