Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Université Aix-Marseille > Instances - élus

Nos élus dans les instances, comptes-rendus

Echos du Conseil de gestion du SCASC du 28 mars 2019

lundi 8 avril 2019

Echos du Conseil de gestion du SCASC du 28 mars 2019

Nous vous présentons ci-après un compte rendu syndical sur les principaux points abordés lors du conseil de gestion du SCASC du 28 mars 2019. Ce compte rendu n’est pas exhaustif mais à l’ambition de vous éclairer sur certaines activités ou prestations proposées. Celles-ci ont été discutées lors de réunions des groupes de travail (GT) sur les différentes thématiques en amont du conseil. Nous restons à votre écoute pour toute question.

Suivi des avis du GT Culture-Cinéma

  • Cinéma

- Financement de PASS. Communiquer sur l’existence de PASS. Réaliser le recensement des personnels qui achètent des billets tous les mois.

  • Carte AMU et tarifs réduits

- Négocier une vraie valeur pour la carte des personnels : l’accès des enseignants à certains tarifs devrait être élargi à tous les personnels (ex : Musée d’Art Contemporain). La vignette « enseignant » sur la carte AMU peut expliquer cette libéralité. La présentation de la carte AMU, pour être opérationnelle, doit normalement s’adosser à une convention en amont.

  • Partenaires

- Améliorer la visibilité de l’offre des partenaires conventionnés. Proposition de les présenter par thématiques.

  • Sorties culturelles

- Visites guides avec les offices de tourisme d’Aix et de Marseille : NB places limitées : sur inscriptions. Des dates plutôt hors vacances et week-ends longs. Campagne d’inscription à venir.
- Accessibilité aux parkings de St-Charles et d’Aix comme pour les départs voyages. A valider avec les responsables des sites
- Partenariat Baux de Provence (Carrières de Lumière et Château). Achat Pass en cours (Château carrière) : campagne d’inscription à venir.

  • Ciné-débat

- Format : pause méridienne : difficile à gérer. Tester 2 formats : pause méridienne et soir. Faire un sondage au Pharo : midi ou le soir ?
- Public : Les personnels.
- Préférence pour des documentaires ou courts métrages sur la pause méridienne.
- Proposition d’expérimentation : Luminy, St-Charles, Pharo. A terme proposition sur chaque campus.
- Avant la projection : introduction du film (œuvre, thème, volet esthétique) pour laisser le temps aux agents d’arriver
- Après la projection : débat si possible
Consulter les partenaires éventuels : ALLSH (dpt cinéma et esthétique), Sciences (SATIS dpt scientifique) Luminy : Des films scientifiques sont déjà diffusés entre 12h et 13h.

  • Visites du patrimoine scientifique et culturel

- Entre 12h et 14h, cibler des visites guidées en petits formats. Expérimentation en 2019. AMU a un patrimoine important et beaucoup de possibilités (SCD, laboratoires, départements, océanologie, primatologue, archéologues, etc.)

  • Spectacle vivant

- Silo, Opéra et le Théâtre Silvain : pour Opéra et Théâtre Silvain, le SCASC avait déjà tenté des partenariats sans succès : à relancer
- Théâtre Nono (théâtre expérimental)
- Développement des partenariats au fil de l’eau.

  • Orientation des projets

- Avril 2019 : enquête SCASC à destination de tous les personnels pour construction offre 2020 et travail en GT de mai

Suivi des avis du GT enfance

  • Arbre de noël (ADN)

- Proposer des animations pendant l’accueil, la file d’attente et le buffet.
- Envisager la prise en charge financière des transports pour les agents de Gap et Digne dont les enfants peuvent prétendre à l’ADN. Étude par le SCASC impact juridique et financier (dont autres sites : Avignon, Arles ?)
- Transformation des ADN excentrés en rencontres conviviales de sites pour maintenir la proximité, la convivialité et le sens : présentation collective du SCASC, permanences individuelles, remise des bons d’achats et des goûters. Étude par le SCASC : nb de sites concernés, budgétisation (café, déplacements).

Suivi des avis du GT prestations sociales

  • Aide aux frais d’obsèques

- Prestation à proposer sans conditions de ressources, somme : 750 €.
- Bénéficiaires potentiels : l’agent, le conjoint, les enfants à charge (statuts SCASC)
- Budget 2019 : 18 750 € soit 25 personnes.
- Versement sur le compte de l’agent décédé pour pouvoir être mobilisé par les ayants droits sans que le SCASC ait à entrer dans des considérations successorales.
- Vérifier les impacts juridiques de la loi dite « Eckert » qui a conduit la MGEN a supprimé cette prestation.
- Se rapprocher de la DRH pour les modalités de versement du capital décès (compte de l’agent, tiers ? Vérifier si juridiquement il est possible de faire un versement sur le compte de l’agent (AMU) décédé.

  • Révision des statuts

- Arbre de Noël : ouverture des chèques cadeaux aux enfants qui ne sont pas à charge fiscale. Etude juridique et financière car impact potentiellement très lourd pour le budget du SCASC.

- Commentaire CGT : Ce sujet nous pose problème. En effet, nous considérons qu’un enfant qu’il soit à la charge fiscale du parent agent ou à la charge fiscale de l’autre parent, il reste l’enfant de l’agent. A ce titre le parent agent devrait bénéficier des mêmes subventions ou droits qu’un autre. Nous avons déjà abordé cette question lors d’un précédent conseil de gestion avec l’ancienne direction du SCASC et ce que nous y avons entendu était assez renversant. Certains s’inquiètent de savoir si l’autre parent ne peut pas bénéficier de son côté auprès de son employeur une aide comparable. Il y a aussi l’argument du coût et que c’est de l’argent public que l’on ne dépense pas à tort et à travers, nous sommes tout à fait d’accord avec cet argument, mais au sein de notre grande université, l’argent public est-il toujours bien utilisé ? Alors que là on sait où il va. La CGT continuera à défendre le principe que l’enfant d’un agent et l’enfant d’un agent.

  • Demande de HLM

- La sous-préfecture d’Aix privilégie les fonctionnaires au non titulaires contrairement à la préfecture de Marseille : constat réalisée par les assistantes sociales. Il est proposé que le SCASC Se rapproche de la préfecture pour le signaler.

Suivi des avis du GT Sport loisirs animations

  • Subventions SCASC

- Un seul mode de subvention pour toute la billetterie « sport loisirs animations » qui intègre la nouvelle tranche à 40% : 40,60,80%. Jusqu’à présent la billetterie pour le zoo la Barben était vendue à un tarif CE, elle devient subventionnée. Vente à l’agent et ses ayants droits (statuts SCASC).

  • Billetterie

- Billets OM : 50 à 75 places avec prestation « collation » pour expérimentation. Modalités : campagne d’inscription pour favoriser la transparence. Cible Match OM-LYON du 12/05 (sinon sur les matchs de la rentrée).
- SPA : voir si possibilité de faire une 2ème campagne dans l’année en fonction du budget et de l’intérêt pour cette proposition. Dates au choix de l’agent entre mars et octobre.

  • Rencontres conviviales

- Proposition de limiter le nombre de sites à 6 (Étoile / Pharo / Centre / Timone / Luminy / Aix) pour remettre du sens et de l’homogénéité dans l’événement financé par le SCASC. Cibler la période post rentrée : 1ères semaines d’octobre. Toucher les nouveaux arrivants. Alternative pour les sites distants : proposer une rencontre en proximité avec un caractère convivial (café ou petit-déj gourmand) autour d’une présentation collective de l’offre de service, suivie de permanences SCASC et Assistantes sociales

  • Enquête SCASC

- A destination de tous les personnels. Lancement avril. Objectif : interroger les agents sur leur usage du SCASC, préparer l’offre 2020. Format : enquête en ligne + version papier à disposition dans les SCASC campus

  • Projets 2020

- Ski : prévoir une période moins tardive (risque manque de neige),
- Proposer des séjours « capitales » au printemps et automne (2 périodes)
- Désormais 2 dates proposées : faire un séjour pendant les vacances et un séjour hors saison.

Questions diverses CGT au conseil de gestion du SCASC du 28 mars 2019

  • Demandes que les agents nous ont adressées.

- Sur la base d’une preuve d’achat (concert, théâtre, cirque...) /d’inscription (à une activité sportive, centre aéré, colonie) le SCASC ne pourrait-il pas verser un montant forfaitaire ? Des forfaits pour chacune des thématiques hors SCASC pourraient apporter plus d’équité.
Réponse  : le SCASC ne souhaite pas donner suite car des activités sont déjà concernées par cette demande.

- De nombreuses demandes concernent des réductions pour diverses activités
Réductions pour les salles d’activité : Salto ou Urban jump (salles de trampoline à Aix-Les Milles), Climb up (salle d’escalade à Bouc bel air), Laser Game.
Réductions pour la réservation de courts de tennis, de badminton.
Réductions pour les abonnements à la salle de sport Keep cool.
Réductions dans des établissements "régionaux" ex : thermes d’Aix, Théâtres extérieurs à Aix/Marseille : Pertuis par exemple, Activités proposées par Oxylane à Bouc Bel Air (Décathlon).
Réductions sur des abonnements "cinéma" pour ne plus avoir à acheter des tickets à l’unité.
Réponse : le SCASC ne donne pas suite à ces demandes.

- Les nouvelles modalités de tarifications des séjours, voyages et colonies de vacances pour les enfants : le SCASC utilise maintenant le quotient familial pour calculer les taux de subvention auquel les agents ont droit. Son mode de calcul (Revenu Global Brut : par nombre de part) semble injuste. Il ne tient pas compte des pensions versées à des tiers par exemple et ne reflète pas les revenus réellement imposables de la famille. Pourquoi ne pas prendre le même mode de calcul que celui de la Caisse d’Allocations Familiales ?
Réponse SCASC : la nouvelle tarification a été validée en conseil de gestion, elle est entrée en vigueur il y a peu de temps. Un bilan pourra être fait dans quelques temps pour évaluer celle-ci.

  • Questions CGT

- Nous réitérons notre précédente demande pour les activités bien être-relaxation (tai chi ; yoga ; sophrologie ; gym douce). Celles-ci ne sont dispensées que sur certains campus (Aix / Timone / Luminy / Etoile). Ces disciplines sont importantes dans la vie que nous menons aujourd’hui. Que ce soit durant notre temps de travail ou dans notre vie privée, le stress est en augmentation (travail en urgence, répétitif, temps de trajets...). Aussi nous demandons que ces disciplines soient dispensées sur l’ensemble des campus. Celles-ci ne peuvent que favoriser le bien être de celles et ceux qui les pratiquent. Ces activités rentrent totalement dans la qualité de vie au travail que l’université veut mettre en place.
La direction du SCASC appuie-t-elle cette demande ?
Interviendra-t-elle auprès de la direction du SUAPS ?
Réponse : le SCASC a contacté plusieurs prestataires. Ces activités pourraient être mises en place dans le cadre du budget 2020.

- Nous avons appris qu’une salle sur le site St Charles –Espace Yves Mathieu serait attribuée au SUAP. Est-ce confirmé ?
Réponse  : le SCASC ne peut répondre, il faut s’adresser au SUAPS.

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition