Ce navigateur ne supporte pas CSS Grid layout !

Pour un Service public national d’Enseignement supérieur et de Recherche, laïque, démocratique et émancipateur

La CGT des établissements d'Enseignement supérieur et de Recherche

Menu ☰ Je me syndique ! Éspace militant

Accueil > Syndicats > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Université Aix-Marseille

Site web du syndicat CGT de l’université Aix-Marseille

FEG Colbert

mardi 2 avril 2019

FEG Colbert

Des mesures urgentes pour les agents d’AMU

Solidarité avec les migrant-es

Suite aux événements violents qui se sont passés le 5 février dernier (un personnel de l’université, qui se trouvait à l’intérieur des locaux, a été aspergé de gaz lacrymogène et menacé de mort) devant la Faculté d’Economie Gestion (FEG) du site Colbert, la CGT a rencontré rapidement les agents du site.

Nous avons immédiatement contacté la direction d’AMU et la direction de l’UFR pour que des mesures soient prises. Les agents ont également rencontré leur direction pour lui faire part de leur mal être et exposer leurs revendications, prioritairement le déplacement de la scolarité dans des locaux moins exposés. En effet la scolarité est aux premières loges des nuisances car située au rez-de-chaussée avec des fenêtres donnant directement sur la place.
Ces interpellations ont fait réagir la direction d’Amu :

  • le CHSCT qui se tenait courant février a été saisi de cette question, une visite des locaux par les membres du CHSCT s’est faite le 26 mars,
  • les personnels ont été réunis à plusieurs reprises par l’administration.

Le 25 mars, la CGT a rencontré le président et le DGS à ce sujet : la CGT a porté la demande des personnels que ce service soit déplacé dans un lieu moins exposé. La Direction affirme étudier le sujet, nous continuerons à soutenir cette demande des personnels.
Dans cette UFR, malgré un dialogue qui va essentiellement dans le sens du haut vers le bas, l’intervention conjointe de la CGT et des agents a permis de commencer à faire bouger les lignes. La CGT s’en félicite. 

Par ailleurs, plusieurs autres mesures ont été annoncées par la direction de l’Université :
Le recrutement d’un maître chien devrait se faire rapidement. Les services municipaux ont été saisis quant au maintien de la propreté sur la place. Le bureau d’accueil des réfugié-e-s sera déplacé.

Nous affirmons ici que la sécurité des agents de l’université, qui est une priorité pour la CGT, ne doit pas servir de prétexte à des mesures répressives contre les migrant-es présent-es sur la place devant le site Colbert, ni à la mise en place d’un dispositif sécuritaire.
La CGT ne peut se résoudre à opposer les populations les unes contre les autres, ou à employer la répression contre une population pour en protéger une autre.
Par ailleurs, les mesures annoncées concernent les migrant-es alors que notre collègue agressée et menacée ne l’a pas été par l’un d’eux ! C’est un grave amalgame qui laisse penser que les problèmes de sécurité viendraient de cette population !

Les responsables de cette situation ne sont ni les migrant-es ni les personnels de l’Université, mais bel et bien la direction d’AMU qui a tardé à prendre la mesure d’une situation qui n’a fait que se dégrader, et les responsables politiques qui appliquent des mesures honteuses contre les migrant-es, plutôt que de les accueillir dignement.

La CGT reste vigilante quant à la mise en place rapide des propositions, notamment celle du déplacement de la scolarité, et ne manquera pas d’intervenir à nouveau et de soutenir les agents si la situation venait à stagner.
La CGT continuera également d’agir aux côtés des associations d’aide aux migrants pour que ceux-ci soient accueillis dignement !

CGT FERC Sup - 263 rue de Paris - Case 544 - 93515 Montreuil Cédex - Tél. : +33 155 82 76 28 - Fax : +33 149 88 07 43 - Courriel : ferc-sup@ferc.cgt.fr - Édition